Partagez | 
 

 Avoir une grande geule ? Ca, c'est fait ! [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Genin
Uchiha Akira
Niveau : 17 Messages : 57

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
500/500  (500/500)
Fiche Technique:
MessageSujet: Avoir une grande geule ? Ca, c'est fait ! [Solo]   Lun 15 Fév - 18:48
Je me tenais actuellement devant mon courrier, ouvert. J'étais immobile et suspicieux. Une blague, ce devait être ça. Alors que comme d'habitude je petit-déjeunais quelques boulettes de riz, j'avais reçu une étrange lettre. Visiblement, des civils commençait à se frapper à l'arène suite à une insulte ou je ne sais pas quoi, et il fallait mettre un terme rapidement au bazar, le tout sans ne blesser personne car il ne s'agissait que de civils. Je fixais la lettre depuis au moins trente secondes sans pouvoir m'arrêter de rire. Je ne connaissais pas la raison pour laquelle je riais à vrai dire. Peut-être était-ce nerveux ? Après tout, il s'agissait de ma première mission. Ma première mission ! Et une mission solo en plus ! Mais en même temps, je riais car je pensais qu'il s'agissait d'une blague. Pourquoi m'enverrerait-on moi en particulier régler une dispute ? Je trouvais ça assez comique voir iréel. Il devait s'agit d'une blague, je ne voyais que ça. Pourtant, je ruéssis à me resaisir et laissais tomber mes habituelles boulettes pour aller directement m'habiller et sortir rapidement.

Je doutais du fait qu'il s'agisse d'une blague. Qui serait assez con – excusez moi mais il n'y a pas d'autre mots – pour faire une blague avec un tel sujet ? Ainsi, pas de temps à perdre : je devais me diriger vers l'arène. Je n'y étais encore jamais allé et ne connaissais donc pas son emplacement exact : je pris donc quelques minutes pour arriver dans le bon quartier. Mais une fois ceci-fait, il était facile de deviner la position de l'arène : il s'agissait d'un énorme bâtiment d'une vingtaine de mètres de hauteur et à toit ouvert, de forme ovale. Je n'avais plus qu'à me dépêcher pour y arriver. Je pénétrais donc au sein de la grande arène et me dépêchais jusqu'à l'accueil afin de m'identifier. Mes doutes commençaient à se volatiliser peu à peu : en effet, je bruit devenait de plus en plus fort à présent qe

- Bonjour ! Je me présente : Uchiha Akira. On m'a prévenu qu'il y avait une bagarre au sein de l'arène. Je suis là pour l'arrêter sans ne blesser personne.

La jeune femme de l'accueil était d'une beauté rare : grande, mince, cheveux blonds et yeux bleus. Mais il était normal de prendre une jolie femme pour servir de secrétaire, après tout. Peut-être même était-ce fait exprès pour attirer le plus d'homme possible. Elle s'exclama et remercia une éventuelle puissance divine en me voyant, m'expliquant que c'était elle qui avait donné l'alarme, ayant peur que quelqu'un se blesse ou soit blessé. Elle me dit qu'elle était ravie de faire ma connaissance et que je pouvais pénétrer au sein de l'arène, le tout en me désignant une large porte rouge à sa droite. Je m'y dirigeai et ouvris en grand le large portail. Ce que j'y vis m'y terrifia ! Les gradins étaient vides de tous spectateurs hommes et d'une grande partie des femmes : seuls restaient sur le bancs quelques femmes et la plupart des enfants. Lorsque je vis quelques nourissons sur le dos de leur père en train se se battre, une telle inconscience fit chauffer mon sang et me me mis à hurler.

- Non mais vous êtes cinglés !

Seulement, ma voix fut étouffé par le chahut ambiant. Le bruit des combats et des insultes cinglantes recouvraient ma voix sans lui laisser un seule chance de s'exprimer. Et là, je compris que je devrais redoublé de ruse afin d'arrêter ce stupide combat qui n'avait que beaucoup trop duré. Je sortis de la salle afin de me diriger en direction de la charmante mademoiselle de l'accueil.

-Excusez-moi, n'auriez-vous pas une réserve de mégaphones s'il vous plaît ?
- Si bien sûr ! Ils sont à droites.

Je me dirigeais à présent vers l'endroit que m'indiquait la jeune demoiselle. Une porte de l'autre côté, beaucoup plus petite que celle permettant d'entrer dans le stade. De couleur verte, un panneau avec écrit dessus « Réservé aux employés » pour seule décoration, la petite pièce ne m'inspirait pas confiance. Je pris cependant mon courage à deux mains et tournais doucement la poignée de la porte, espérant sincèrement qu'il ne s'agisse pas d'un d'un piège. Je ne distinguais rien aux premiers abords, à l'exception de bruits plus ou moins dérangeant tel que des « Mmmh, continue » ou autres. Je cherchais donc l'interrupteur en tâtonnant. La lumière illumina deux jeunes personnes que j'aurais préféré ne jamais voir.

- Oh, excusez-moi !

Le rouge aux joues, j'éteignis la lumière et ressortis de la pièce aussi vite que j'y étais rentré. L'hôtesse d'accueil s'excusa, elle aussi gênée, en me précisant qu'elle avait oubliée qu'elle avait louée la pièce à deux de ses amis pour quelques heures mais qu'ils devraient bientôt avoir finis. Une fois les deux jeunes sortis du cagibis, j'y retournais une nouvelle fois et pris quelques minutes avant de ressortir une caisse rempli d'une quinzaine d'appareils duplicateur de bruit. Je soupirais, soulagé et heureux d'enfin pouvoir calmer la stupide baston qui avait commencé il y a à présent une petite heure. Enfin, tout du moins si mon plan marchait. Mesurant mon chakra, j'en pris environ la moitié afin de créer le plus de clone possible avec le peu de compétences dont je disposais sans ressentir un manque de chakra. Ce fut cinq clones qui apparurent. Nous prîmes tous les six un mégaphone et nous passâmes le grand portail rouge afin de nous mettre à distance égale de manière à répartir notre son de manière égale. Puis nous criâmes dans le mégaphone d'une seule et même voix.

- Arrêtez, vous êtes en train de vous faire du mal à vous, à vos femmes et à vos enfants ! À quoi rime tout ceci ?! Je suis sûr que vous ne vous rappelez même pas pourquoi vous êtes en train de vous battre, imbéciles !

Tous m'entendirent cette fois-ci et tandis que certains restèrent dignes en quittant l'arène tandis que d'autres se mirent à pleurer, s'excusant auprès de leurs conjoints ou de leurs enfants. Heureux d'avoir réglé cette mission sans faire trop de vagues, je sortis de l'arène une fois celle-ci terminée et rentrais chez-moi faire un rapport. Une fois celui-ci achevé – je pris environ une heure et demie à l'écrire, le rapport racontant mes moindres faits et gestes – puis partis le donner aux guichets des missions dans la quartier général du Chikage. Je rentrais enfin chez moi et mangeais un bon petit repas avant de me détendre devant un bon petit livre, soulagé d'avoir mené a bien ma première mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Avoir une grande geule ? Ca, c'est fait ! [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» grande corne rouge top
» S.A Lagia (Grande Hache Eclair)
» Inventez vos talents !
» Alystera de Beaufort - Chevalier de la Mort
» Comment tuer le Kirin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boruto : Tsukuyomi No Sekai :: RP :: SHITO :: Arène-