Partagez | 
 

 Nara no Kuku | L'histoire d'un flemmard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aspirant Genin
Nara Kurogane
Messages : 11

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
500/500  (500/500)
Fiche Technique:
MessageSujet: Nara no Kuku | L'histoire d'un flemmard    Lun 1 Fév - 22:38


Nara Kurogane

" L'amour ne s'achète pas... "

1/3 “Fiche Shinobi”

NOM : Nara
PRÉNOM : Kurogane
SURNOM :Kuku, mais seulement pour les intimes ♥
AGE : 15 ans
VILLAGE / ORGANISATION : Reiho
STATUT CONJUGUAL : Célibataire
INTÉRÊT SEXUEL : Sexuellement intéressé, effectivement.
ANECDOTES : Des anecdotes croustillantes ? Et  bien, il y a bien cette fois où Kuku s'était coincé un croûton de pain dans le nez... Ça croustillait. C'est qu'il est tête en l'air, le Kuku.
Plus sérieusement, des anecdotes sur cet adolescent, il y en a tellement que l'on remplirait une bibliothèque si il les posait toutes sur papier. Mais ça serait beaucoup trop de travail, vous ne croyez pas ?
AVATAR : Sokka - Avatar, the last Airbender.
AFFINITES : Écrire ici
KEKKAI GENKAI / HIDDEN : Kagemane no jutsu- Clan Nara

2/3 “Fiche Shinobi” - EQUIPE

Rappel : 10 lignes minimum

« L'équipe de mes rêves, par Kurogane Nara, 5 ans.

Moi, quand je serais Genin, je serais dans la meilleure équipe du monde, on battra tous les méchants et on sauvera tous les gentils. »

Franchement, à quoi vous fait penser le nom Nara ? Au redouté et regretté Ino-Shika-Cho de Konoha, pardi ! Si aujourd'hui les traditions se perdent, les clans Nara, Yamanaka et Akimichi restent réputés pour leur capacité à s'entraider et à être synchronisés. Kurogane a été éduqué dans l'optique d'un jour participer à cette coutume et lui aussi former un morceau de ce trio mémorable  et sait déjà que tout ira parfaitement bien dans cette équipe lorsqu'elle sera sur pieds. Après tout, ils sont fait pour s'entendre, comme leurs ancêtres avant eux et leurs héritiers, si héritier il y a. C'est dans leurs gênes, c'est dans leurs natures. C'est inné. Oui, son équipe enverra du pâté, c'est certain. La force des Akimichi, l'intelligence des Nara et le sens de la communication des Yamanaka, c'est ça, le secret de la réussite. Tout simplement.

Et sinon, son équipe serait idéalement composée d'une fille -pour la parité- pas trop nunuche mais pas trop bourrine non plus. Il ne faudrait pas qu'il passe pour un nullos, quand même.  Et comme second coéquipier, un garçon un peu plus fort que lui serait parfait. Histoire qu'il n'ait pas à se taper tout le sale boulot tout seul. Mais bon, on n'a pas toujours ce que l'on veut et Kurogane a un certain sens de l'adaptation. Il lui faudrait juste une équipe vivante et active pour le motiver un peu.
        • NOM + PRENOM
        • NOM + PRENOM
        • NOM + PRENOM

3/3 “Fiche Shinobi” - Renseignement Psychologique

Rappel : 10 lignes minimum

Gros moumou.
Inutile de vous berner, Kurogane est un Nara, un vrai. Et un Nara, ça se définit majoritairement par un trait : la paresse. Oh, que c'est agaçant de supporter quotidiennement ce traîne patin qui chouine et râle constamment, cinq mètres derrière, parce qu'il a des cors aux pieds après une randonnée un peu trop corsée. Que c'est rageant de le voir si morne, si peu réactif et si apathique.
Kurogane est un peu une sorte de neurasthénique, c'est tout. L'action, les efforts et les activités variées, ce n'est pas pour lui. Non, lui, il est plus farniente au soleil et repos -pas toujours- bien mérité. On pourrait croire qu'il est vidé de toute énergie physique, voire même souffrant, mais rassurez-vous, ce charmant jeune homme « s'économise en prévision d'un effort à venir ».
On dit de lui qu'il est intelligent, et c'est probablement en partie vrai. Après tout, il a déjà de nombreuses fois démontré ses facilités quant à l'improvisation et son ingéniosité quand il s'agit d'éviter une corvée. Futé, le Kurogane. Tel un renard, il use de ruse et de malices pour se sortir d'une situation délicate en une pirouette habile.

Pourtant. Pourtant, il est capable de sortir des bourdes plus grosse que l'estomac d'un Akimichi adulte, par simple manque d'attention. Car oui, il est inattentif, le jeune homme. Parce que c'est fatigant, de rester concentré pour rien. Et de cette inattention découle parfois un manque de tact certain, ainsi que quelques soucis de logique mais rassurez-vous, il rallume son cerveau dès que la situation l'exige.
Et puis, Kurogane est plus qu'un cliché de Nara. Certes, il est bourré de préjugés, grognon, ronchon et suit souvent simplement le courant qui l'emporte sans parler de ses appréhensions ou de ce qui ne va pas et c'est vrai qu'il paraît même assez ennuyant de prime abord mais ce n'est là que la façade de l'iceberg. En bonne compagnie, il se montre plus agréable, jovial, taquin parfois. Il est maladroit mais est porté par une conviction profonde : celle de bien faire. Ce n'est encore qu'un enfant mais déjà, il connaît les mots loyauté, compassion et détermination. Il sait se démarquer par son sang-froid en situation critique et sa vivacité en temps difficile. Parfois, il en deviendrait presque impressionnant.
Kurogane rêve d'une vie assez simple, parce que c'est moins fatigant. Pourtant, il aimerait aussi qu'on le remarque, qu'il se démarque. Peut-être que ce qui lui manque, c'est quelqu'un pour le motiver, quelqu'un pour lui faire prendre confiance en lui et le pousser vers l'avant.

Oui. Ce qu'il lui faut, c'est un bon coup de pied, à notre Kuku.

♕ Et si tu nous racontais ton histoire ?

Rappel : 20/25 lignes minimum

• Pour les personnages inventés : histoire de votre personnage obligatoire.

Reiho. Anciennement Kumo, village perdu au cœur des nuages, forteresse de pierres aussi impénétrable que le cœur de ses habitants, d'après la légende.
Des légendes, il en existe des milliers dans le Monde mais la plus connue et la plus respectée dans ces lieux est celle du créateur Obito. Et c'est également elle, la responsable de la présence de notre héros sur ces terres. Laissez- moi vous conter l'histoire de ce pèlerinage riche en rebondissements.
Tout commença par une recherche profonde, psychologique, par une question que l'on s'est tous un jour posé : qui suis-je ? Il fut un jour où Ishiga Nara se posa cette question. Il fut un jour où son simple nom ne lui permettait plus de se connaître vraiment, intensément. Oh, il était jeune, à l'époque. Il avait l'âge de se poser ses questions existentielles.
Longtemps il erra, réfléchit et farfouilla en vain à travers tout Shito une réponse à son énigme, quelque chose pour boucher ce trou qu'avait creusé l'adolescence. Était-il un de ces élus dont on parle dans les histoires populaires ? Était-il un Homme de science ou bien quelqu'un de plus physique ? Quelle était la voie que le Créateur lui avait accordé ? Las de chercher ces réponses qui ne venaient pas, Ishiga réalisa qu'une seule personne pouvait être en possession de ce savoir : Obito lui-même. Débuta alors un pèlerinage long et épuisant à travers les terres et les mers. Seule sa volonté le forçait à ne pas renoncer, alors que sa paresse prenait le pas sur son courage. Ishiga n'était pourtant pas vraiment un Homme de foi. Croyant, mais pas pratiquant, comme on dit. Seulement, c'était là son dernier recours.

Il continua sa route sans faillir et atteint finalement les frontières de Reiho. C'était là, et uniquement là qu'il trouverait ce qu'il cherche, il en était persuadé. Le cœur battant la chamade, il mit en œuvre un parcours complet pour visiter tous les temples dédiés au Créateur. Au premier temple, il ne trouva qu'un vieux sénile parlant une langue presque morte. Au deuxième, il y trouva un peigne fleuri, oublié par une pratiquante venue déposée ses offrandes, probablement. Il le garda en souvenir et se mit en route pour le troisième temple de sa liste. Et c'est là, là, sur ce petit chemin de terre perdu entre les roches qu'il trouva sa voie. Bien sur, quand je parle de voie, je parle de sa voie spirituelle, hein, pas de suivre la direction indiquée par les pancartes sur le bord de la chaussée.
Elle était là, elle était resplendissante, elle était aussi belle qu'il l'avait toujours espéré. Et elle lui sourit, de ce sourire qui vous transporte dans une phase de bien-être à la limite de l'imaginable.
Oh, oui, c'était ça, sa voie. Il ne savait toujours pas ce qu'il ferait de sa vie mais cela ne comptait plus. Il savait désormais avec qui il allait la passer.

Devant lui, la jeune femme replaça une de ces longues mèches ébènes derrière son oreille, le regard toujours planté dans le sien. D'une main tremblante, Ishiga tendit le peigne ramassé plus tôt, poussé par son instinct ou par une once de folie, et la belle s'en empara avec méfiance. Comment avait-il su que ce bijou lui appartenait ? Est-ce que ces longs cheveux éparpillés sur ses épaules lui avaient mis la puce à l'oreille ou est ce le destin seul responsable de cet heureux hasard ? On ne le saura jamais mais ce que l'on apprit ce jour-là, ce fut la définition d'un coup de foudre au village de Reiho.
C'est beau, vous ne trouvez pas ? Une histoire si romantique...
Enfin, elle aurait pu l'être, si la douce donzelle n'était point déjà liée à un autre. Oh, quel retournement de situation !
Ce qui s'annonçait comme une idylle du type fleur bleue devient désormais un triangle amoureux et Ishiga se trouve être ce que l'on appelle communément la troisième roue du chariot.
Un homme bien aurait repris sa route. Un homme bon aurait laissé le bonheur aux mains de ce couple si parfait mais c'était au-dessus de ses forces. Usant de toute l'intelligence et de la ruse que lui avaient légué ses ancêtres, Ishiga mit tout en œuvre pour atteindre le cœur de la demoiselle et, après tels ou tels efforts, parvint à détourner l'influence de Cupidon et s'empara de l'amour de la belle. De cet amour possessif naquit un premier enfant qui démontrait, par sa simple existence, le lien qui s'était formé entre Ishiga Nara et Houjou Fushimi.
Aujourd'hui encore, ce lien continue d'être et deux chérubins peuvent désormais attester de sa véracité.

Je vous entends déjà bougonner dans votre barbe car pas une fois n'est prononcé le prénom de notre héros lors de ce récit mais cogiter quelques secondes vous fera comprendre ma démarche. Était-ce vraiment important de parler de son enfance bateau, de ces couches sales et de ces jours pluvieux qu'il passait devant la fenêtre, au chaud sous sa couette ? Est -ce si important de connaître la couleur de sa morve lorsqu'il est enrhumé ou la consistance de son repas du midi . Qu'est-ce qu'un enfant aurait de si palpitant à raconter, à l'aube de sa vie ? Croyez- moi, en tout cas, son passé n'est rien à côté de ce qui va lui arriver.



Bon courage, Hiryu Kagami de la part du Staff de Boruto ▬ Tsukuyomi No Sekai.
« En espérant bientôt pouvoir te compter parmi nous, mauvaise troupe. »

PRENOM OU SURNOM : Xylonias, mais certains me connaissent sous le nom de Nakatsu.  ÂGE : 19 ans. FRÉQUENCE DE VISITE : Fréquente, parfois à la limite du harcèlement mais c'est sans mauvaises pensées ♥. COMMENT ES-TU ARRIVE ICI : grâce à Jinjou.  COMMENT TROUVES-TU LE FORUM ? : Grâce à une adresse internet. POPOPO.  UNE DERNIÈRE CONNERIE : Non merci, je me réserve pour le dessert. CODE DU RÈGLEMENT : Aang a dit : "PS : Y'en a pas", à moins que ça ne soit une feinte et que ça soit les trucs type(・∀・) mais ça serait vicieux. uu VOTRE NIVEAU DE RP : Excellentissime ! (louuul)Non, en vrai, je vais essayer de m'appliquer.

© Boruto ▬ Tsukuyomi No Sekai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Genin
Nara Kurogane
Messages : 11

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
500/500  (500/500)
Fiche Technique:
MessageSujet: Re: Nara no Kuku | L'histoire d'un flemmard    Mar 2 Fév - 20:49
Un petit message pour vous prévenir que j'ai terminé ma fiche.
Je tiens d'ailleurs à préciser que, effectivement, mon histoire ne parle pas beaucoup de mon personnage mais plus de sa famille mais la raison est très simple :
Je ne voyais pas comment faire une vingtaine de lignes sur un enfant/adolescent que j'aimerai rendre assez "banal".
Je suis d'accord pour dire qu'une autobiographie est la meilleure façon de connaitre une personne mais j'avais peur de m'éloigner de mon idée de ninja assez lambda si je rédigeai tout mon récit sur Kurogane qui, dans mon optique, n'a pas connu de drames atroces dans son enfance ni d’événements trop marquants. Voilà, j'espère que vous ne m'en tiendrez pas trop rigueur, merci d'avance ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Genin
Uchiha Aang
Messages : 44

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
500/500  (500/500)
Fiche Technique:
MessageSujet: Re: Nara no Kuku | L'histoire d'un flemmard    Mar 2 Fév - 22:35

Correction



Yosh ! Le staff te souhaite la bienvenue sur BORUTO ▬ TnS, jeune Kurogane du village caché de REIHO. J'ai été chargé de donner le premier avis sur ta présentation.

• REMARQUE I : Je ne suis pas un dieu en correction de français, car je suis moi-même à plaindre, cependant je dois dire que je n'en ai pas trouvé. Je n'ai pas forcément cherché la petite bête, il y a toujours une faute si on cherche bien mais là rien qui attire l'oeil. Bravo.

• REMARQUE II : Tu dis raconter l'histoire de ta famille cependant je trouve ton récit assez vivant peut-être est-ce la ponctuation mais on a l'impression d'être dans une première page d'un conte où on nous fait un large résumé en nous parlant du monde et de ses légendes,...

• VERDICT FINAL : Tu ne demandes rien de spécial et malgré que tu n'ais pas fait une longue présentation c'est de qualité (quoi qu'il arrive si on ne demande pas un Bijuu on est validé dès la finition de la présentation mais j'aime bien faire une petite correction). Bienvenue sur le forum & bon RP. Diriges-toi tout d'abord sur la quête débutant. La boutique ainsi que le modèle de fiche technique devrait pas tarder.
Cordialement, UCHIHA Aang..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
Le Narrateur
Messages : 100

Fiche Shinobi
Vie:
100/0  (100/0)
Chakra:
0/0  (0/0)
Fiche Technique:
MessageSujet: Re: Nara no Kuku | L'histoire d'un flemmard    Mar 2 Fév - 22:35
Le membre 'Uchiha Aang' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Affinités' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsukuyominosekai.superforum.fr
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nara no Kuku | L'histoire d'un flemmard    Aujourd'hui à 1:52
Revenir en haut Aller en bas
 

Nara no Kuku | L'histoire d'un flemmard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boruto : Tsukuyomi No Sekai :: Pré-RPG :: La Naissance du Shinobi :: Présentation Validées-