Partagez | 
 

 Chammadaï Uzumaki Osou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Genin
Chammadaï U. Osou
avatar
Niveau : 18 Messages : 23

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
950/950  (950/950)
Fiche Technique:
MessageSujet: Chammadaï Uzumaki Osou   Lun 1 Fév - 17:25



Chammadaï Uzumaki Osou

« Tant que les lions n'auront pas leurs propres historiens, les histoires de chasse continueront à glorifier le chasseur. »

1/3 “Fiche Shinobi”

NOM : Uzumaki.
PRÉNOM : Osou.
SURNOM : ...
AGE : Dix-sept ans bien que paraisse un peu plus vieux dû au sang Uzu.
VILLAGE / ORGANISATION : Shito.
STATUT CONJUGUAL : Célibataire.
INTÉRÊT SEXUEL : Hétérosexuel.
ANECDOTES : Le jeune Osou est un fumeur invétéré. Il a le tic d'accompagner chacune des situations problématiques en son sens d'une grimace et d'un grattage de cheveux plus significatif qu'utile.
AVATAR : Mikoto Suoh ▬ K Project.
AFFINITES : Nimpõ; Sensorialité; Katon.
KEKKAI GENKAI / HIDDEN : Uzumaki; Kyuubi.

Bien entendu tout ne sera pas développé en même temps concernant Uzumaki, Kyuubi etc.

2/3 “Fiche Shinobi” - EQUIPE

Rappel : 10 lignes minimum

Si on érige l'équipe idéale d'Osou, il se place sans aucun doute au centre de la formation... Même si en réalité, absolument pas; le jeune homme, bien que possédant des capacités de régénérations de chakra et de dégâts hors norme vis à vis de son Kyuubi, il se tient soit très en avant, soit très en arrière.
En effet, soit il est à l'avant, préparant le terrain pour ses coéquipiers à l'aide de pièges basiques et de fuinjutsus qui auront sans aucun doute été étudier par ses équipiers. Chaque schéma de piège pourra être détectable par ses équipiers par un signe distinctif, leurs permettant à eux d'esquiver d'une façon naturel s'ils sont suivit ou de ne pas s'en approcher si l'objectif est autre, etc etc... Les situations sont diverses et bien trop nombreuses pour que toutes soient couvertes.

La tête pensante, le capitaine que tous ignore. Ses coéquipiers n'auront peut-être pas la capacité de comprendre qui tire les ficelles, mais le véritable penseur de l'équipe ne sera pas quelqu'un d'autre que lui auquel cas cela serait une perte énorme pour les autres équipes de Shito qui perdront deux penseurs. Après, le résultat peut-être intéressante.

Un Aburame peut-être un allié interessant, principalement du fait qu'il peut attaquer de loin, de près, se nourrir de chakra, recueillir des informations. Tout comme Osou, ce qui créerait une équipe réellement efficace dans la recherche d'informaiton. Couplé avec un Yamanaka, cela peut-être un combo d'une réelle efficacité, mais dans un unique cas de figure. La recherche d'information, et cela, sous costume... Car l'équipe manquerait réellement de puissance de feu en cas de combat basique.

Un Uchiha, pour sa puissance offensive, sa capacité à manier les illusions pour couvrir telles ou telles traces me parait la meilleure option pour l'attaquant de pointe.

Piocher dans les clans de Konoha peu utilisé me parait être très inspirant. Peut-être un spécialiste du Kenjutsu ou des jets d'armes, capable de couvrir l'Uchiha lors de ses offensives. Cacher ses lacunes, créer une sorte de duo qui n'a pas de point faible, dès que le spécialiste peut être touché et dévoile son point faible l'Uchiha le rend inutilisable en combattant au corps à corps d'une certaine façon. Le spécialiste rend les erreurs dans la garde l'Uchiha pareillement inutilisable grâce à ses armes.


        • UNE PLACE RÉSERVÉE.
        • NOM + PRENOM
        • NOM + PRENOM

3/3 “Fiche Shinobi” - Renseignement Psychologique

Rappel : 10 lignes minimum

Osou est un jeune que l’on qualifierait à problème, le jeune Chammadaï comprendra rapidement que la vie ne lui a pas été offerte pour qu’il s’entiche d’une destinée qu’il ne contrôle pas et surtout qu’il n’est pas fait pour côtoyer des personnes qu’il n’apprécie pas. En effet, vous comprendrez rapidement dans l’histoire qu’il n’est que le bâtard d’un riche paternel rejeté par sa famille.

Du fait qu’il soit toujours proche d’une vie parfaite, possédant tout ce qu’un enfant puisse rêver. Le jeune comprendra rapidement que ce n’était qu’une chimère et qu’il n’avait que la chance de l’effleurer. Pire que ça, il se soustraie rapidement des biens matériels, ne se satisfaisant que de ses liens affectifs.

Osou ne se complique pas la vie; il improvise au jour le jour des fantaisies brèves et outrancières. Même le plus piètre psychiatre déduira de ce comportement négligé une cassure sentimentale. Le jeune homme n’aura jamais pensé à fonder une famille, à aimer un enfant, à se trouver un logement ou un boulot fixe. Le gigolo se tient éloigner d’une vie morne et souhaite plus que tout s’éloigner toujours plus des personnes qu’il apprécie.
D'une tenue toujours correcte simplement parce qu’il possède le bon goût, il peut se laisse aller dans sa gestuelle, dans ses dires, sans jamais paraître indiscret ou indésirable. En effet, à défaut de posséder de l'immobilier, des biens, il peut jouir d'un attrait irrésistible, capable de faire tomber les pions voulus sous son charme. Il n'est pas un réel combattant, l'homme préfère sa tête; Osou est capable de se soustraire de ses problèmes ou de revendications humaines afin de se concentrer uniquement sur les requis d'un combat. Le jeune homme n'est certainement pas capable de prévoir des dizaines de coups à l'avance la scène finale d'un combat; il conçoit simplement les situations critiques nettement.
On ne saura jamais si cette incapacité à établir sur plusieurs coups ses stratégies n'est pas simplement lié au fait que lui-même ne peut projeter sa vie plus loin que sur une dizaine de jour?

Le ninja s'est spécialisé dans la traque; un passe-temps qu'il en vient presque à chérir plus que tout. Lorsque le plus jeune des Chammadaï prend possession d'un autre être afin de déterminer ses faits et gestes futur, il en oublie presque immédiatement ce qu'il est. De plus, c'est enivrant d'apprendre à connaître un homme à son insu, de déterminer ses attaches.
De souterraines racines, d'indestructibles liens lient tout homme à un bien, une chose, une personne. Ces irréfrénables attaches conduisent Osou à l'homme traqué; pour cela, le chasseur a besoin de connaissance, sur la vie de l'homme, sur ses anciens parents, sur ses buts.

Les traques sont longues, Osou en est devenu patient. Il aime particulièrement cette étape de la chasse, le calme règne, seule l’esprit s’agite, le tout est d’un calme exaltant.
L'homme est un être de plaisir; le soldat n'est pas dissocié de cette règle. Cette caractéristique qui réunit l'humain et l'animal est marquée chez le Chammadaï. Son côté sombre penche côté tromperie; d'abord séduisant, le mauvais homme en devient rapidement égocentrique et s'éprend d'avoir la main mise sur son amante qui se sait irrémédiablement pris au piège. Partagé entre l'envie malsaine qui la lie à celui qui la domine magnifiquement et son mari, Osou incarne la tentation.

L'Horobiru (celui qui fait périr) ne porte pas faussement son surnom, pire il ne le porte pas seulement parce qu’il ôte la vie. Ce surnom possède une signification beaucoup plus profonde, et cela bien que l'arme soit d'apparence assez simple, lorsqu'il s'agit de faire mouvoir la vie des autres, Osou prend plaisir à agir dans l'ombre. Œuvrer pour détruire, et cela dans sa signification la plus primitive, l'égocentrique décompose la vie de la personne choisie jusqu'à ce que celle-ci ne puisse jamais être reconstituée.
Quel dessein plus machiavélique et usurpateur existe-t-il que celui de s'immiscer dans une vie qui n'est pas sienne par hasard, ou non, puis de la démonter, pièce par pièce?

Qu'est que cela peut seulement représenter pour lui? Quelles sont ses motivations, ses raisons? Il se sent pris d'un entrain divin lorsqu'il se plait à commander des vies qui ne sont pas siennes. Posséder en sa paume le pouvoir d'embellir ou de détruire une vie, n'est-ce pas simplement le pouvoir d'un dieu?
Jouer au dieu n'est cependant pas chose recommandée et ça le monde shinobi le sait mieux que quiconque.

Bien entendu, celui qui séduit se meut dans le monde nourrit par plusieurs ambitions; l'argent, les femmes, le pouvoir.


Aussi appelé Kitoku (le bienveillant) par les personnes qu’il choisit de placer sous son aile ; il se décharge d’une vie solennel. Particulièrement au soin d’enfants qu’il a choisi de recueillir, de femmes qu’il a sorti du pétrin et même d’hommes qu’il a choisi d’aider. Il s’est forgé une véritable petite famille sans s’en rendre compte ; lui-même ne l’avouera jamais et il est obligé de faire bien attention à eux. Il ne les mêle jamais au travail.

Le point secret de l'histoire reste que Osou possède une mémoire parfaite. Rien de ce qu'il entend ou voit n'est oublié.
Cela provoqua, quelques mois avant le présent, un attrait particulier pour la physique, la médecine humaine (le chakra, ses applications, son fonctionnement) et autre. Notamment un début de recherche sur le chakra naturel.
Sa mémoire parfaite fait que le scientifique est excellent. Tout vient avec naturel avec Osou, c'est ce qui surprend souvent les personnes avec qui il est. Plus que d'être un ninja senseur, il est également doté d'un sixième sens, cela certainement dû à ses nombreuses lectures. En effet, celle-ci lui ont permis de faire face aux problèmes d’autrui, d'étudier leurs manières de réagir, d'agir, de réussir ou d'échouer.
Souvent, ses méthodes sortiront d'un cadre légale, il se sert principalement des longues missions que lui sert Shito pour satisfaire ses envies du pleine air, se soustraire de cette absence de liberté auquel le restreint le monde ninja. Nul n'est plus sûr qu'un jour ou l'autre, il sera craint. Qu'il soit avec ou contre Shito.



♕ Et si tu nous racontais ton histoire ?

Rappel : 20/25 lignes minimum

• Pour les personnages inventés : histoire de votre personnage obligatoire.

Trois choses ne se connaissent qu'en trois occasions. On ne connaît la valeur qu'à la guerre, le sage que dans sa colère et l'ami que dans la nécessité.

« Mon père m’a surpris en train de fumer. »
Laissais-je échapper, comme une évidence ; offrant même à mon vis-à-vis un léger sourire. « Ce n’est clairement pas de moi qu’il faudrait s’inquiéter. Tu es dans un état pitoyable. » Soufflais-je tout en redressant mon buste pour me relever.

L’enfant en face de moi ne connaissait rien du bonheur et vivait dans la pitance en permanence, à mon encontre d'ailleurs puisque il n’eut jamais la chance d’effleurer la prospérité. Qu’était-ce le pire ? De ne même pas pouvoir l’effleurer et donc d’ignorer ce qu’est une belle vie ou d’en connaître les moindres détails sans jamais pouvoir l’effleurer ?

Je laissai échapper un soupir tant dis qu’il me rendait un livre emprunté quelques mois plus tôt. Je n’eus pas besoin de lire son titre pour reconnaître ce bouquin bleuâtre aux feuilles jaunis. Sa voix chancelante me ramena sur terre, il s’excusa de l’avoir abîmé. Il devait certainement croire que cela avait de l’importance; il revenait de la guerre, après tout.
Comment lui expliquer que cela pour moi beaucoup moins d'importance que de le revoir entier? Mes yeux se posèrent sur lui, s'entichèrent de chaque parcelle de son être alors que je me levais.

Néanmoins, je ne pouvais qu'imaginer, de mon côté, l’importance qu’il portait à ce livre. C’était ce qui nous définissait, c’était nous. Battant légèrement la main pour signifier que je m’en fichais, je serrais plutôt mon seul ami dans mes bras.

« Le langage des signes. »
Un homme large d’épaule vint chercher son soldat, j’y étais habitué, nous le savions tous les deux. Nos problèmes nous concernaient, nous en avions tous les deux, mais lui devait s’occuper des miens, c’était son « travail ». Je fixais de mes yeux mornes le ciel grisâtre, sans lui, je perdais instantanément goût à la vie et retournait à ma morose ... vie.

Il commença à pleuvoir doucement, je me mis sur le chemin du retour. « Yuuri... »

___

Chammadaï Osou vient de la prestigieuse famille des Seijurõ. D'origine nommé Uzumaki Osou, l’enfant possède une histoire sombre dont les prémices ne sont connus que de peu de personnes ; son père, sa mère, quelques servantes, le chef de la famille et son conseil.
Seijurõ Shi est le père d’Osou. C’est un homme dur à la vie difficile, il a vaincu les affaires et combattu les ninjas presque toute sa vie. Shi a rencontré la femme de sa vie à peine fut-il âgé de 18 ans.

On le sait, la vie n’est pas rectiligne et heureusement. Néanmoins, la seule fois où le Seijurõ dû faire un choix, il fit le mauvais. Habitué à obtenir tout ce qu’il souhaitait, lorsqu’une femme de seconde zone, visiblement, vint lui proposer ses faveurs alors même que cela allait mal avec la femme de sa vie ; il céda sans vraiment résister.

Histoire banale chez les riches, beaucoup d’enfants connaissent ça et, pire que ça, beaucoup sont plus à plaindre.
Ce qui surprendra le plus à cette époque, ce qui émoustilla plus que tout son père, c'était certainement ces cheveux d'une étrange rougeur. Réchauffant l'air ambiant de sa seule présence, celle que je présente actuellement comme une agréable putain n'en était certainement pas une et je m'en voulais de dénigrer à ce point cette femme qui m'aurait offert, à n'en pas douter, une meilleur vie.
_____

Il fallait s'y faire, dans ce monde, l'argent achetait tout, que ce soit la morale, le pouvoir. C'est en plongeant ses yeux acier dans ses paumes rougeoyantes qu'il comprit qu'il n'aura jamais le droit au bonheur dans cette antre.
Mue d'une motivation nouvelle, je me relevais. Un regard neuf sur mon monde pourrie; je refusais de vivre ma vie ici. « Apprend moi à me battre. » Murmurais-je, à bout de souffle, à mon ami. Ses yeux interrogateurs rencontrèrent les miens, peut-être reconnaîtra-t-il cette étincelle, cette force qui me faisait sentir vivant. Mes doigts se mouvèrent tranquillement, formant des signes, soufflant des mots à qui voulait bien les entendre.

Lorsque son sourire me ramena à la réalité, il était trop tard, enfermé dans une salle qui se situait même sous le dernier étage, je commençai déjà à apprendre ce qu'était un corps meurtri possédant une âme sainte.
C'était différent du travail, là où l'un m'obscurcissait, l'autre me permettait de m'éclaircir, c'était comme si... la brume s'en allait.

Mes dons psychiques en devinrent que plus conséquents, débarrassé à jamais de ce poids qu'était l'étreinte physique. Courir me faisait le plus grand bien, apprendre à soulever mon corps par la seule force de mes bras me libérais. En somme, je pris goût à ces divers exercices.

______

Deux ans plus tard, j'avais beau être devenu fort. Un gamin d'une douzaine d'année ne pouvait certainement pas combattre un adulte.
Pourtant, lorsque mon père m'interdit de revoir cet ami qui me faisait changer, je vis rouge.
Quelle idiotie. Durant les quelques instants qui suivirent, riche en souffrance, je me dis qu'en définitif l'amitié m'avait plus fait souffrir qu'elle m'avait aidé à m'en sortir. Surtout lorsque la bouteille d'alcool de mon père s'écrasa sur mon buste. Surtout lorsque la morsure froide du verre coupa ma peau, pénétra ma chaire.

Sans que j'en comprenne plus, un katana traversa de part en part le corps de mon paternel qui sombra dès lors.
Je ne compris pas pourquoi, mais une colère noire me força à m'en prendre à celui qui avait manigancé tout ça. Ce même ami qui m'avait sauvé ce jour-là. Qui avait empêché un homme de tué la chaire de sa chaire.

_____

« C'est lui. » M'exclamais-je, une brève étincelle dans les yeux. Tous restèrent silencieux, certainement impressionné par cette capacité à tout retenir.
Sans un souffle, je pénétrai la foule, me glissant entre ce gamin souhaitant sa sucette, cette femme voulant un médicament pour son marie, cette autre femme battue cherchant à fuir. Tous avait une histoire, mais celle qui m'intéressais présentement fut celle de cette homme; aux cheveux obscures.

Ce même homme que je ne lâchais pas du regard, que je suivais dans chaque ruelle, chaque appartement tout en utilisant le moins possible le chakra, cette force supérieur du ninja; ce qui différenciaient les hommes des ninjas, en somme le sureprédateur du superprédateur. Celui-là même qui est capable de chasser l'homme.

J'usais de mes sens comme personne. On me disait déjà parmi mes connaissances comme le meilleur ninja senseur du pays; n'osait-on pas dire du monde simplement par modestie? Je réfléchis rapidement sur la présence de mon coéquipier, où diable était-il? Ce même coéquipier qui avait tué mon père. Ce même père qui était son employeur. Pourquoi l'avait-il employé? Après maintes réflexions, on était arrivé sur une conclusion, pour ma protection.
Ce... je ne poursuivrai pas l'insulte, avait engagé quelqu'un pour me protéger. Pour se protéger d'une rançon éventuelle, pourquoi? N'avait-il qu'à pas la payer pour me voir disparaître; tous ignorer mon statut, son statut.

Mais surtout, d'où me venait le chakra? Je n'ai que rarement entendu que tous, nous avions du chakra, par contre, j'ai entendu que le chakra s'éveille ou non chez certaine personne.
D'où me venait cette force?

Mes oreilles captèrent un murmure, un cliquetis métallique, le délicieusement d'une valise; une transaction. Mon nez capta l'odeur caractéristique de l'or alors même que mon ouïe se concentra sur le bruissement d'une liasse. Il y avait beaucoup beaucoup d'argents.
Je fis un unique signe derrière moi qui vit agir une dizaines de ninja alors même que je restais concentré, la main posée sur mon microphone, si j'entendais le claquement d'une porte, l'ouverture d'une fenêtre, je me devais de prévenir l'équipe entière.

Les lieux n'avaient pas été préparés, j'avais uniquement commandé à mon frangin de coeur de couvrir l'unique sortie utilisable en mon sens par de piètres ninjas.

_______

« Voici votre dû... » Me murmura-t-on à l'oreille alors qu'une lancinante douleur s'empara de mon trapèze, divergeant dans la totalité de mon être. Mon hurlement de douleur secoua terre, mer, ciel.
Lors de mon réveil, la seule chose à laquelle s'accrocha mon regard fut cet oeil jaunâtre, nauséabond aux contours violacé. La sensation même du mal être s'identifie t-elle à un homme qui ne satisfait plus à être lui-même ou à l'homme qui est conscient, mais ne se contrôle plus?

Une nouvelle fois, une seconde fois dans ma vie, je me refusais la mort. Pour purger un peu plus vite le tranquillisant, je m'arma de courage pour pomper mes poings, contracter mes mollets et ceci afin d'accélérer la purge par mes reins, mon foie.

Malheureusement, efforts inutiles puisque celui que l'on nomma plus tard le masqué (aucun rapport avec Tobi) ne tarda pas à me faire découvrir les lieux. L'explication était cru, sans souplesse, tact, il s'en fichait à vrai dire; c'est là qu'il m'avoua une chose. Le vicelard concéda à m'avouer que mon compagnon de route ne s'en sortait pas aussi bien que moi et qu'il était toujours dans le coma.
Il détecta certainement ce mauvais battement, cette chaire de poule qui s'empara de mon être entier, mon regard vitreux l'observant sans jamais le fixer. Que voulait-il dire? L'incompréhension laissa place à une colère vaine alors qu'une sensation de force se développa de façon exponentielle. Qu'était-ce?

______

Voilà maintenant une semaine que j'observais cet homme. Glissant tranquillement une pilule entre mes lèvres, je l'avalais sans plus de cérémonie. La nicotine contenue dans cette "pills" me permettait de tenir plusieurs jours sans avoir à dormir et je pouvais alors observer.
Je me frottais tranquillement le trapèze, là où était marqué à jamais mon appartenance à cet homme. Je n'avais toujours pas de nouvelle de mon frère d'arme, mais l'on m'assurait qu'il était en vie, en forme et qu'il sera bientôt prêt à me rejoindre; je n'y croyais pas trop. Mais en somme, je m'y étais fait, quelque chose n'allait pas, je comptais bien découvrir quoi. Malheureusement il était trop tôt. Déplaçant l'attache en cuire de mon arc sur le côté; je me positionnai de façon plus confortable, rapidement, sans faire bruisser une feuille ou casser un branchage.


_________

Tout était illusoire, cet homme ne m'apporta qu'une infime sensation de liberté; me soustrayant par la même de ce qu'il me restait de celle-ci. J'avais dix-huit ans lorsque je m'étais assimilé à cette homme. A l'époque déjà, mes dons de senseur était au-dessus de ce que j'étais capable de faire actuellement; en effet, les années suivantes ne m'ont pas permis de m’épanouir comme je le souhaitais alors.

J'étais seul, je servis cet homme pendant mes quelques années d’errances, m'enveloppant de sa protection, exécutant même ses pires tâches. A l'époque déjà, je ne me souciais guère des arts ninjas, je n'avais pas le besoin de me battre; me souciant uniquement de disparaître, d'apparaître, de tuer, de disparaître, dans cet ordre, pas un autre.
De plus, j'évitais au possible les ninjas, n'ayant pas bénéficier du même entraînement qu'eux, je ne les surpassais que de mon unique talent vis à vis du chakra naturel, rien d'autres.

Agé de la vingtaine, je plongea mon petit nez dans les premiers manuels de physique, de biologie, d'anatomie; cela toujours afin de devenir encore meilleur dans mon domaine. Dans un même temps, j'hésitais à me lancer dans le naturel, les animaux, toussa... Je fus le choix de me soustraire de cela.

______

L'histoire ne s'arrête pas là.
J'en eus rapidement marre de l'errance; Yuurei n'était jamais réapparu, même si je l'avais espéré pendant bien cinq à six années de sa vie. Lesquels furent à l'heure actuelle, les plus longues, et cela je n'hésitais pas une seconde à l'affirmer.

Si pendant les quelques journées qui précédèrent mon incarcération en temps que ninja j'usa plus de tabac qu'une grande partie du pays. Je vivais toujours sur les frais de mes parents et cela malgré leurs morts grâce à mes quelques notions de Fuinjutsu m'ayant permis la découverte d'une fortune cachée. J'essuyais maintenant deux rêves; lesquels me poussèrent tout droit dans les bras de Shitogakure no Satô.

Chammadaï Osou sera bientôt un nom connu, que cela soit pour ses talents de senseur ou pour ses prouesses dans le domaine de la science. Le jeune homme savait toujours aussi bien cerné les capacités d’autrui et saura sans aucun doute s'entourer des bonnes personnes. Il avait cette capacité... pouvoir voire au-delà. Ressentir; estimer; tirer des conclusions. Contrairement à sa méthode de chasse, il n'y avait pas réellement de méthode.

Concernant son intégration d'une grande patrie, il choisit Shito, principalement du fait de son impact historique... Les plus puissants ninjas du monde sortait du village de Konoha.

De plus, il jugeait son intégration facilitée du fait de la présence de ninja typé Nara ou Yamanaka, lesquels pouvaient aisément lire en son esprit et approuver chacune de ses réponses faisant de son interrogatoire une chance d'intégrer sans plus de malus son village.

« Je l'aime encore plus du fait que je l'ai choisi. »

_________

« Je n'arrive pas à entrer dans votre tête. »
« Comment ça? »
« Il y a comme une présence, endormie, qui me repousse à chaque tentative, je ne pense pas que cela soit de votre plein gré. »

J'haussai les sourcils, fixant cette homme à la chevelure blé qui m'impressionnait autant de sa prestance que de ses yeux cyans. Il y avait un imprévu dans le plan, cela ne me plût absolument pas sur le coup.

Je continua de répondre aux questions, sous l'oeil attentif des nombreuses personnes présentes, sans affirmation de la véracité de mes propos, cela allait devenir compliquer. Les ninjas ne croyaient pas sur parole, cela était totalement impossible. Les ninjas étaient les créatures issues du mensonge, de la cachotterie et du couteau dans le dos.

Rapidement, le haut-personnel présent à mon insu dans cet salle commença à partir dans un brouhaha que je trouvais inexpliqué. Rien de cela n'avait de sens, une jeune femme me prit alors à part, me demandant mon avis face à une inspection médicale de base.

_______

« Le sceau n'a pas été entretenu depuis qu'il a été apposé; c'est un miracle que le Kyuubi ne s'en soit pas déjà échappé. » Murmura une voix féminine; Osou garda les yeux clos, bercé par la régulière symphonie de la machine cardiaque à laquelle il était relié. Aucune des informations qu'il allait percevoir n'allait devoir perturber son rythme cardiaque auquel cas son réveil sera instantanément reconnu et une partie des informations qui menaçait d'être révélée à l'heure actuelle pourrait ne plus jamais être à porter de main.

« Si ses capacités de senseur sont aussi développée qu'il nous l'a expliqué lors de son entretient c'est à cause de ce sceau mal entretenu. » Osou tenta d'ouvrir légèrement ses yeux, jusqu'à obtenir une vision flou d'une ombre et d'une infirmière qui n'avait que d'apparence ce grade d'après les propos qu'elle tenait.
« Le chakra du Bijuu n'est plus filtré par le sceau, cela aurait tué n'importe quel homme. Néanmoins, il reste une supposition, sa mère est la précédente jinshuriki de Kyuubi... Vous comprenez ce que cela implique. »
J'eus presque envie d'hurler, pria pour que cet ombre soit idiote. Je voulais des réponses, plus de réponses. Les pièces s’emboîtaient tranquillement, mon esprit reconstruisait l'histoire, démêlait les quiproquos et commençait à comprendre.

« Il a été habitué au chakra du Bijuu par sa mère; de base, il est déjà un individu fort. Je ne comprends pas qu'un nouveau né puisse résister à cela, mais sa seule existence induit qu'il est plus résistant qu'une grande partie de la population et qu'il est le sélectionne d'une sélection. Pire encore que ça; il a ensuite assimilé le chakra démoniaque et son organisme s'y est habitué. Aujourd'hui je suppose qu'il vieillit plus vite jusqu'à atteindre la totalité de ses capacités d'homme adulte. Après ça, un mixte Uzumaki/Kyuubi me laisse présager le meilleur pour cet individu. »

« Vous pensez donc que ses capacités, qu'il soit sensoriel, dans le ninjutsu ou quoi que ce soit d'autre ne sont que dû au Bijuu? »

« Je souligne d'une part cela, d'une autre part qu'il n'existe que parce qu'il n'y a que son organisme qui pouvait absorber le chakra démoniaque et s'y habituer. Un autre enfant aurait fini sa vie lors d'une fausse couche. »

_____

Voici donc l'histoire de ma vie. Une prostitué, une comme il n'en exista pas deux, selon moi du moins. En réalité, c'est la seule zone d'ombre qui perdure. Je n'ai aucune idée de ce qui força cette Uzumaki à enfanter avec mon père. Mes yeux se voilèrent, je n'eus aucunement plus envie d'y réfléchir. Cet ami qui avait veillé sur moi lors de mon enfance n'était que la prison de la prison...

Yuurei était-il seulement au courant? Pourquoi ne m'avait-il jamais rien dit? Mon père avait-il mal calculé? Son plan était-il de me faire arriver comme un orphelin dans la famille? Comment ma belle-mère du coup l'avait-elle deviné? Était-ce la fuite de ma belle-mère suite à la découverte de ce stratagème qui avait transformé à ce point mon paternel? Pourquoi avait-il voulu créer un ninja? Pourquoi avait-il voulu sa famille à ce point puissant?

Les questions s’enchaînaient, je n'avais aucune réponse, néanmoins, les parchemins qui me permettaient de vivre de l'argent qu'il contenait voulait au moins dire qu'il y avait quelqu'un qui s'était soucié de moi... Sinon, qui aurait scellé l'argent sachant que mon paternel et Yuurei, les deux susceptibles d'avoir fait cela, ne possédait aucunement les compétences nécessaire pour réaliser cet exploit?

_______

* Tu es donc l'origine de mon talent, renard. *



Bon courage, Hiryu Kagami de la part du Staff de Boruto ▬ Tsukuyomi No Sekai.
« En espérant bientôt pouvoir te compter parmi nous, mauvaise troupe. »

PRENOM OU SURNOM : Nicolas.  ÂGE : Dix-huit. FRÉQUENCE DE VISITE : Souvent ou rarement dépend de mon emploi du temps. COMMENT ES-TU ARRIVE ICI : Top Site.  COMMENT TROUVES-TU LE FORUM ? : Bien, mais la barre forumactif m'empêche d'accéder à mon profil, aux membres etc...   UNE DERNIÈRE CONNERIE : Rien. Smile CODE DU RÈGLEMENT : J'ai tout lu, mais pas trouvé. Sauf si c'est des trucs entre }{. VOTRE NIVEAU DE RP : /.

© Boruto ▬ Tsukuyomi No Sekai
[[/b]


Dernière édition par Chammadaï U. Osou le Mer 3 Fév - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin
Chammadaï U. Osou
avatar
Niveau : 18 Messages : 23

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
950/950  (950/950)
Fiche Technique:
MessageSujet: Re: Chammadaï Uzumaki Osou   Mar 2 Fév - 19:10
C'est fini Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Genin
Senju Hideyoshi
avatar
Messages : 30

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
500/500  (500/500)
Fiche Technique:
MessageSujet: Re: Chammadaï Uzumaki Osou   Mer 3 Fév - 6:03

CORRECTION 1



Bienvenue sur Boruto: Tns jeune Shinobi !

Je vais évaluer ta présentation en procédant point par point, si tu le veux bien.
• Côté psychologique, pas de fautes vraiment gênantes qui pourraient nuire à la lecture; ton personnage reste cohérent et c'est vraiment plaisant à lire. J'ai beaucoup aimé le concept Horobiru/Kitoku, c'est original, cela donne une autre facette de ton personnage, bref ça apporte de la profondeur.

• Passons à l'histoire ! Je dois t'avouer que parfois j'étais un peu perdu, mais je pense que ce n'est que moi qui n'était peut être pas assez concentré :p Après une deuxième lecture, tout allait mieux, j'ai saisi les passages qui me paraissaient plus obscures, et figures toi que j'ai trouvé ça pas mal du tout ! Il y a juste un problème que je vais évoquer au point suivant.

• C'est correct si tu as choisi Kyuubi, mais par rapport à la politique du forum, tu n'es pas conscient encore que tu possèdes le démon en toi, et tu n'as développé encore un lien assez fort pour le voir ni lui parler directement. Il faudra que tu sois suffisamment entraîné pour le contrôler, un peu à la manière de Naruto qui n'avait pas idée de ce qui se passait à l'intérieur de son corps. Il faudra apprivoiser Kyuubi malheureusement. Je te demande donc de remanier ton histoire sur ce point, je suis navré de bousculer ton récit ainsi.



Je laisse la parole à mes collègues pour la suite mais je te conseille vivement de changer ce qui n'allait pas. Merci de ta patience ! Senju Hideyoshi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genin
Chammadaï U. Osou
avatar
Niveau : 18 Messages : 23

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
950/950  (950/950)
Fiche Technique:
MessageSujet: Re: Chammadaï Uzumaki Osou   Mer 3 Fév - 17:35
J'ai édité histoire de rendre les événements plausibles en votre sens.
Enfin, je n'ai pas rajouté une centaine de lignes, j'ai plus enlevé ahah...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Genin
Uzumaki R. Tamao
avatar
Niveau : 23 Messages : 49

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
650/650  (650/650)
Fiche Technique:
MessageSujet: Re: Chammadaï Uzumaki Osou   Mer 3 Fév - 19:32

CORRECTION 2/3



Kyokugen, Bro ! Moi ainsi le reste du staff sommes fier de pouvoir valider ta fiche de Présentation. Comme je te l'ai dit plutôt, ou pas... J'espère que tu passeras des moments inoubliables et surtout que t'amuseras énormément auprès de notre communauté quelque peu "Loufoque". Après avoir tourner autour de ta fiche j'en ai conclus l'analyse suivante :

  • Longueur : Une fiche assez longue, bien construite.

  • Style : Style appréciable, simple mais pas trop non plus juste comme il faut. J'apprécie le fait que ton personnage reste cohérent et c'est vraiment plaisant à lire. J'ai également beaucoup aimé le concept Horobiru/Kitoku, à la fois j'ai trouvé ça intéressant mais également poignant. Du côté de ton histoire, on sent bien ce personnage assez franc et nerveux.

  • Originalité / Concordance des éléments : Avis véritablement mitigé ! En tant que fanatique de Gangsta, j'aurai aimé que ton histoire dans l'ensemble, décolle. Il est clair que le lien qui unit Worrick & de Nicolas (GANGSTA) t'as clairement inspiré. Néanmoins pour le personnage que tu souhaites incarner, j'aurai apprécié que tu développe quelques peu afin de t'en détacher, surtout après l'excellent mental que tu nous as fourni. Qui plus est, comme Hideyoshi n'a pas manquer de te le préciser, sur notre forum les Jinchurikis n'ont qu'un lien superficiel avec leur Démon à queues. De ce fait en résulte, ton impossibilité de le voir ou même de lui parler. Toutefois tu l'as modifé donc c'est cool

  • Orthographe/Syntaxe : Sinon, pas de fautes vraiment gênantes qui pourraient nuire à la lecture de ton récit.


Je laisse donc la parole à mon dernier collégue afin de statuer ou non en ta faveur.
Bonne continuation à toi, KYOKUGEN FIGHTING !
Uzumaki R. Tamao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Genin
Uchiha Aang
avatar
Messages : 44

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
500/500  (500/500)
Fiche Technique:
MessageSujet: Re: Chammadaï Uzumaki Osou   Mer 3 Fév - 20:21

Correction 3/3



Yosh ! Le staff te souhaite la bienvenue sur BORUTO ▬ TnS, jeune Chammadaï du village caché de SHITO. J'ai été chargé de donner le dernier avis sur ta présentation.

• REMARQUE I : Je ne vois pas de problèmes de fautes apparent, après comme je l'ai dit je ne suis pas un exemple en français.

• REMARQUE II : Ton style est assez agréable cependant ton histoire fait plus "RP" que réelle histoire. C'est un défaut ou non selon les personnes.

REMARQUE III : Comme l'a dit mon partenaire ta présentation ressemble à l'histoire de GANGSTA, ce n'est pas un réel défaut donc rien qui pourrait selon moi empêcher d'avoir ton Bijuu cependant essaye d'être plus original dans tes rp's histoire qu'en lisant on ait pas ce "déjà-vù". Après ce qui me rassure c'est que ton mental est assez intriguant donc bon j'attend de voir IRP.

• VERDICT FINAL : Je te valide tu as le niveau pour ton Bijuu, celui-ci n'est pas encore éveillé donc si tu fais vraiment quelque chose qui n'est pas du niveau vu dans cette fiche il serait possible de retirer ton BIJUU. De même si tu es absent sans prévenir. Kyuubi est très demandé c'est pourquoi on sera très attentif à tes futurs RP. Maintenant direction la quête de départ puis la fiche technique Smile
Cordialement, UCHIHA Aang..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chammadaï Uzumaki Osou   
Revenir en haut Aller en bas
 

Chammadaï Uzumaki Osou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Echanges de cartes Naruto
» NARUTO - Naruto Uzumaki - (PBM 63)
» [Spain European Circuit] Battle for the Wall 2015 (adding Melee this year!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boruto : Tsukuyomi No Sekai :: Pré-RPG :: La Naissance du Shinobi :: Présentation Validées-