Partagez | 
 

 Journée 2 : Après "Chien et Chat", viens "Chien et Renard"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aspirant Genin
Uzumaki R. Tamao
Niveau : 23 Messages : 49

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
650/650  (650/650)
Fiche Technique:
MessageSujet: Journée 2 : Après "Chien et Chat", viens "Chien et Renard"   Dim 14 Fév - 19:54


Je m'en serai douté tiens... | RANG D


Dans le village de Reihogakure, la nuit régnait encore sur tout le village. Après tout, l'obscurité était tout de même importante et le soleil, n'allait voir le jour que bien plus tard. Cela n'empêchait pas le jeune membre du clan Uzumaki, de s'entraîner, de si bon matin. Depuis quelques temps, et de nombreuses heures maintenant, il poursuivait avec intensité son entraînement matinal. Comme le plus souvent, il ne dormait que très peu, c'était un bon moyen de s'améliorer encore et encore. Depuis une semaine, il avait trouvé une motivation autre que la vengeance : Celle de rester le meilleur. Cela faisait presque une semaine qu'il avait la connaissance d’Aang, Kuro et Hideyoshi... Mais pourtant, Tamao les estimait déjà. Sans vraiment le montrer plus que ça, sans même s’en rendre compte, il était heureux d’avoir rencontré des ninjas aussi talentueux, surtout Aang et Hideyoshi. Malheureusement, il n'avait pas de temps à passer avec eux, car il se devait de perfectionner son art et de toujours se hisser au top quoi qu’il advienne. C’était une des rares choses que notre jeune protagoniste eut appris de son séjour à Kiri. « La vie n’offre pas de cadeau aux faibles et encore moins aux membres du clan Uzumaki. »


Enfin… Tout en continuant son entrainement, il vit apparaître un homme. Toujours le même. Celui qui s’apparentait  être comme le messager du Raikage et qui remettait des lettres importantes. En le voyant débarquer, il ne put s'empêcher de sourire, une mission l'attendait d’ores et déjà. Espérant que celle-ci soit mieux que la précédente, Tamao observa le messager. L'individu mystérieux déposa alors la lettre sur la table extérieure, avant de disparaître dans un écran de fumée. Laissant tomber son entrainement, il s’avança vers l'endroit où avait été déposée la lettre et la prit dans ses mains. Notre jeune protagoniste ouvrit l'enveloppe avec précaution et se mit à lire le contenu de cette lettre, qui laissait présager, une mission future. Après avoir l’intégralité de la lettre, il la rangea dans sa poche et rentra à l'intérieur. En ce qui concernait la mission, il devait se rendre à la Tour Principale, pour recevoir plus d'instruction et cela le plus rapidement possible. Apparemment, il fallait faire vite, c'est donc d'un pas rapide, qu'il entra dans la salle de bain, pour prendre une bonne douche bien chaude. En ressortant, il prit la peine de s'habiller, avant de redescendre rapidement toujours. Avant de quitter son appartement. il prit la peine d'écrire un mot pour les jonins, qui passeraient voir comment vivaient le jeune homme. Après tout, il les considérait comme sa famille. Le mot écrit et posé sur la table de la cuisine, il s'éloigna petit à petit, sautant de toit en toit avec la ferme intention, de rejoindre la tour principale.


Bien heureusement, le trajet n'avait pas été long. Pour être honnête, il habitait très près de cette fameuse tour et n'avait donc aucun soucis pour la rejoindre en un temps record. Une bonne chose, au vu de ce qu'il avait pu voir sur la lettre, car cela avait l'air d'être urgent. Sur le chemin, un lot de question trotaient dans le crâne de Tamao, notemment « Qui allait être son partenaire pour cette mission ? » ou « Qu’allait-il manger en revenant ? » ou alors « Quel genre de réaction allait-il avoir si son partenaire n’était autre que ce bouffon d’Uchiha Aang ? » En arrivant devant le bâtiment, plusieurs ninjas en ressortirent, ce qui semblait signifier qu'ils avaient surement reçus une mission. Sans savoir à quoi s'attendre, il passa une main dans ses cheveux rougeoyants, avant d'entrer dans la tour. Il grimpa alors quelques marches, avant de se retrouver en face d'une salle. La porte était ouverte, alors il entra sans plus attendre. C'est alors qu'il vît un homme assez agé en face de lui, qui semblait assez content de le voir. Tamao se mit lui aussi à sourire légèrement, avant d'écouter ce que l'homme avait à dire.


« Ah te voilà Tamao ! Comme tu le sais, tu as reçu une lettre de haute importance ce matin. Elle t'indiquait de te rendre ici et je te remercie d’ailleurs de ta rapidité, car la situation est très urgente. La nouvelle génération de Shinobis se prélasse des instructions donné par tes instituteurs et ne voit pas l’importance d’être un ninja de renom. Pour régler cela, j’ai besoin que tu te rendes à l’Académie de Reiho, où toi et cet autre Shinobi… Vous ferez cette mission ensemble, tu chargeras donc de lui expliquer la situation. Hâte-toi rapidement, il t’attend dehors. »



Le jeune membre du clan Uzumaki, peu après les paroles de l'homme, hocha la tête, le sourire aux lèvres tandis qu’en réalité, l’heure était plus à la panique. Pourquoi fallait-il toujours que ce soit lui et pas un autre ? Encore et toujours des missions débiles. Il se tourna donc vers la direction de la porte. Une fois à l’extérieur du bureau, son attention se porta vers cet autre garçon. C'était surement avec lui qu'il devait exécuter la mission. Une bonne initiative en tout cas, cela lui permettait de travailler davantage son travail d'équipe. Avec une émotion plus que maussade, il se mit à fixer le jeune ninja, qui lui paraissait quand même content de pouvoir lier des liens. Peut-être que ce était-ce son cas à celui-là mais il ne savait pas encore avec qui il allait faire cette mission. Du moins c’était de la sorte que notre jeune protagoniste voyait la chose.


Malheureusement, ils n'avaient pas le temps de discuter. Il fallait faire vite, pour rejoindre l'académie. La plupart du temps, les cours ne commence qu’à 8h, ce qui leur laissait une bonne vingtaine de minutes. Ce qui était en tout cas certain, c'est qu'il fallait les remettre sur le droit chemin et leur donner une bonne correction. Bien qu'ils ne représentaient surement aucun danger seuls, ils pouvaient être bien plus dangereux en nombre. Alors, il ne fallait pas ignorer ce détail, qui pour le coup, avait son importance.


Tamao ▬ « Je crois que c'est toi mon partenaire pour cette mission. Moi c'est Tamao du clan Uzumaki, et je ne suis pas ravi de te connaître. Mes amis m’appellent Ryo, mais contente-toi de Tamao. J'aimerais bien passer plus de temps à m’entraîner, mais on a une mission à accomplir. Du coup on ne devrait donc pas trop traîné, tu en penses quoi ? »



Une expression de lassitude se dessinait sur son visage, alors qu'il venait de prononcer ces quelques paroles. Tamao sortit de la tour en premier, descendant les escaliers d'un pas lent, pour ne pas que son équipier pense qu'il allait partir sans lui. Au fond de lui, cette mission était urgente, mais il ne fallait pas non plus se précipiter, cela pouvait être très ennuyant. Après tout, ils n'étaient que des Genins, ils avaient tout deux encore énormément de choses à apprendre. Le jeune membre du clan Uzumaki s'arrêta alors, fixant la fameuse porte qu'il venait de traverser, pour essayer d'apercevoir, l'arrivée très prochaine de son partenaire pour cette mission.


Des cheveux ébènes, un regard niais et rougeoyant. Sans blague.


Tamao ▬ « Putain de merde.. Je m’en serai doûté. Pourquoi faut-il toujours que ce soit toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Genin
Uchiha Aang
Messages : 44

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
500/500  (500/500)
Fiche Technique:
MessageSujet: Re: Journée 2 : Après "Chien et Chat", viens "Chien et Renard"   Dim 14 Fév - 20:50







C'était un jour comme les autres, notre protagoniste était actuellement en train de jouer dans la guitare quand tout commença. Celui-ci n'ennuyait personne, ce qui était plutôt rare, il était là, sur le toit de son manoir, une guitare en main grattant délicatement les cordes de celle-ci pour en faire sortir une douce mélodie. Sa voix accompagnait les cordes d'une manière fluette et faisait autour de lui cette harmonie si délicate et douce. Sa voix n'était pas celle d'un chanteur de renommé cependant elle était plutôt agréable à l'oreille, son doigté n'était pas celui d'un Mañolo mais celui d'un simple amateur pourtant c'était beau. Mais alors que celui-ci grattait lentement ses cordes et faisait une vocalise un homme apparut d'un coup sur ce toit et disparut aussi tôt dans un nuage de fumée, ce qui eut l'effet de faire crisser une corde vocale de notre protagoniste ainsi que sa guitare. Derrière lui l'homme avait laissé un parchemin. Aang déposa sa guitare à côté de lui et se dirigea vers ce parchemin. S'approchant lentement de celui-ci l'homme commençait à se poser des questions. C'était la première fois qu'on lui faisait le coup, que pouvait bien être ce truc ? L'homme ne pouvait-il pas dire bonjour ou autre chose, il s'adressait tout de même pas à n'importe qui. Ca puait le piège à 1000 à la ronde cependant comment un ennemi aurait-il pu faire pour rentrer dans Reiho ? N'était-ce pas censé être un village très bien protégé ? Finalement le jeune homme après s'être fait un mal de crâne impossible se décida à appeler une servante pour prendre le parchemin à sa place. Celle-ci le lui lu rapidement.

Apparemment ce dernier était convié à rejoindre la tour de Reiho où se trouverait un autre homme avec lequel il devra effectuer une mission de rang D. Ce n'était pas quelque chose de si folichon que ça pourtant c'était la seconde mission qu'allait effectuer notre protagoniste en tant que Genin de Reiho. Qui allait être son partenaire cette fois ? Allait-elle être encore cette jeune fille du nom de .... Sanada ?! Ou serait-ce quelqu'un d'autre ? En tout cas il ne fallait pas attendre le rendez-vous était immédiatement.

L'homme fonçait alors de toit en toit abandonnant sa guitare dans son dos. Celle-ci ne la gênait pourtant celui-ci l'avait gardé cela pourrait servir d'une arme ou d'un calmant selon la situation, quoi qu'il pouvait arriver celle-ci serait finalement utile (et puis si sa mission était avec une jolie fille pourquoi ne pas jouer un petit air "lover" à cette jeune bougresse qu'on appellerait bientôt Maman de Aang Jr).

Le chemin ne fut pas long, la tour de Reiho n'était pas si loin que cela cependant le vent dans les cheveux de notre protagoniste le décoiffait régulièrement ce qui avait le don de le faire s'arrêter toutes les deux secondes afin que celui-ci se recoiffe. L'apparence était très importante, comme pouviez-vous rassurer une grand-mère si vous étiez un laidron ? Et comment pourriez-vous séduire la fille qui vous accompagne si vous apparaissez comme un mendiant ? Bref l'apparence était très importante #parcequejelevauxbien.

Arrivant maintenant lentement à cette tour celui-ci se recoiffa une dernière fois avant de s'élancer dans la montée des marches qui menaient jusqu'à l'homme. Cependant à peine voulut-il monter les marches que celui-ci se retrouva face à face avec son éternel et décevant partenaire TAMAO. Celui-ci croisait notre protagoniste et s'exclama très fortement de sa voix roque :

TAMAO ▬ « Putain de merde.. Je m’en serai doûté. Pourquoi faut-il toujours que ce soit toi ? »
AANG ▬ Aigoo encore ce pecno ! *s'exclamait-il doucement* Pourquoi toujours moi, la vraie question c'est plutôt pourquoi TOI ! Tu es amoureux de moi c'est ça ? Tu en as après mon argent ? Mon nom ? Ma renommée ? Michto' va ! Omo Omo ; Toutes les mêmes !

Le jeune homme répondit à son partenaire. Celui-ci avait ce regard qui n'était pas plaisant celui d'une bête féroce, d'un dragon de jade ou d'un chiwawa. Il avait aussi une crinière rousse et des auréoles ! AH sale sale, n'aurait-il pas pu faire attention à son apparence plutôt que de foncer pour pouvoir arriver en premier. Bref la question n'était pas là, maintenant que ces deux-là faisaient équipe il n'était plus question de faire copain-copain ou de se créer des fils illégitimes... Non ! Maintenant c'était l'heure de la compétition !
AANG ▬ FAISONS UNE COURSE ! J'vais te démonter. Le premier qui arrive à .... omo,... Mais on va où ? BOYA ! On va où ?! Dit à Unnie où on va !
Disait-il avec assurance et mépris comme il aimait le faire devant ce personnage grotesque et froid qu'était Tamao. Finalement comment cette mission se déroulera-t-elle ? En tout cas celle-ci s'annonçait flamboyante.


     ©borderliness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Genin
Uzumaki R. Tamao
Niveau : 23 Messages : 49

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
650/650  (650/650)
Fiche Technique:
MessageSujet: Re: Journée 2 : Après "Chien et Chat", viens "Chien et Renard"   Dim 14 Fév - 22:03


Je m'en serai douté tiens... | RANG D




Un bruit. Celui qui se faisait entendre, quand le jeune membre du clan Uzumaki, descendait les marches. Rien n’aurait laissé penser que son partenaire était le jeune Aang, enfin si le destin. Il n'y avait plus aucune minute à perdre, il devait faire quelque chose et arriver rapidement  sur les lieux de la mission. Évidemment, les dirigeants ne voulaient pas qu'il aille effectuer cette mission seul, connaissant son intransigeance et son affection pour les règles. C'est donc pour une raison de protection, qu'un autre Genin devait l'accompagner. Parti bien avant son équipier, dont il ne connaissait rien, il approchait de la sortie. C'est à ce moment précis, qu'il entendit des bruits de pas. En se retournant très vite, il remarqua son équipier, qui semblait aussi pressé que lui, pour mettre fin aux actes de ces enfants. Pourtant, je pense aujourd’hui encore, que Tamao ne s’attendait nullement à ce que ça se soit ce « petit enfoiré d’Uchiha » comme il l’appelait qui l’accompagne. Clairement à ce moment précis de l’histoire, n’importe qui lui aurait convenu. N’importe qui mais pas lui. Il était comme chien et chat, rectification comme Chien et Renard. De par son attitude aristocratique et hautaine, il est claire qu’Aang agaçait notre jeune protagoniste au plus haut point mais aujourd’hui les choses étaient différentes. Aujourd’hui, ils avaient été tous deux sélectionnés par son sauveur pour une mission de Rang D, certes.
Mais une mission qui n’en demeurait pas moins délicate. Et cela même si, même si les ennemis n'étaient surement pas très fort. Alors qu’il pensait, l’autre abruti vint alors le sortir de ces pensées.


«Aigoo encore ce pecno ! *s'exclamait-il doucement* Pourquoi toujours moi, la vraie question c'est plutôt pourquoi TOI ! Tu es amoureux de moi c'est ça ? Tu en as après mon argent ? Mon nom ? Ma renommée ? Michto' va ! Omo Omo ; Toutes les mêmes ! »

Tamao ▬ « Amoureux de toi ? Ton argent ? Fourre-le toi dans le cul, ton argent. Et puis écoute moi bien, Petit enfoiré d’Uchiha, je te promet que si tu sabote ma mission et je te bute.» »


« FAISONS UNE COURSE ! J'vais te démonter. Le premier qui arrive à .... omo,... Mais on va où ? BOYA ! On va où ?! Dit à Unnie où on va  »


Tamao savait pertinemment que cet idiot allait le gêner mais les ordres, et bien c’étaient les ordres. Cette mission était une mission de groupe, de ce fait celle-ci devait être effectué en equipe. Exaspéré, par son compagnon, il se mit à courir, le laissant à la traine. Il ne fallait pas traîner, ils allaient probablement être en retard pour leur première mission assignée. Une chose impardonnable et qui pouvait être sévèrement punie. Très concentré sur la mission, il arrivait à cloisonner son esprit, pour ne pas perdre sa vigilance. Une faculté très importante pour un ninja et qui pouvait donner un avantage certain. Tout en regardant quelques secondes son partenaire, il continuait de courir dans les rues du village. Conscient qu'il n'avait au fond pas le droit à l'échec. Il prenait cette mission très au sérieux et ne souhaitait décevoir personne. Tamao avait toujours été un garçon qui se donnait à fond, quoi qu'il se passait. Cela n'avait absolument pas changé à présent, bien au contraire. Le jeune membre du clan Uzumaki, se devait surtout de prouver au Village, sa valeur. Quoi que pouvait bien faire le singe derrière lui. Faire équipe avec un ninja inutile, à la limite même du pathétique et qui met en danger tout le monde, c'est la meilleure façon pour perdre la vie rapidement, ce que notre jeune protagoniste ne voulait pas. De toute façon, sans savoir pourquoi, il faisait confiance à son talent et sentait que tout allait bien se passer. Tout ce qu'il fallait faire à présent, c'était de se mettre à fond dans la mission et que cela se finisse sur une réussite.

Alors que les deux shinobis se dirigeaient vers l’Académie, un pressentiment étrange traversa l’esprit du Jeune Uzumaki. Tout de suite, Tamao comprit que quelque chose clochait, et pour sûr.. Avec sa surprise en voyant son partenaire maudit, il en oublia de lui transmettre les ordres de missions. C’est pourquoi, il décida de lui reveler plus tard avant qu’il ne débute la mission. Toujours devant son coéquipier, Tamao se mit à fixer son équipier, avant de courir plus vite, pour mettre un terme à tout cela. Le regard du jeune shinobi avait surement dû faire effet et son équipier l'avait compris, ils devaient agir rapidement.

Tamao ▬ « Qu’est-ce qui se passe ? Tout l’argent que tu te fourres dans le fion t’empêche de courir ou quoi ? Et dire que tu voulu faire une course contre moi... On aura tout vu. »


En arrivant sur les lieux, le jeune Genin remarqua six étudiants se prélassant tous autour d’une bonne partie de Naruto Storm 4. Le Sensei, semblait quant à lui horripilé, une discussion aurait pu être possible, pour essayer de ne pas utiliser la tyrannie.


Tamao ▬ « Notre mission est simple. Le Raikage nous a ordonner d’inculquer à tous ses enfants les valeurs ninjas. Quand bien même ce n’est pas ton fort, tu vas devoir te plier aux ordres. Le plan ? Simple, également. On les ressembles tous, leur passe un grand coup de savon et on se tire. Des questions ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Genin
Uchiha Aang
Messages : 44

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
500/500  (500/500)
Fiche Technique:
MessageSujet: Re: Journée 2 : Après "Chien et Chat", viens "Chien et Renard"   Dim 14 Fév - 22:39







TAMAO ▬ « Amoureux de toi ? Ton argent ? Fourre-le toi dans le cul, ton argent. Et puis écoute moi bien, Petit enfoiré d’Uchiha, je te promet que si tu sabote ma mission et je te bute.»
Ah voilà ce qu'attendait notre protagoniste, la réaction puriste d'une personne à découvert. En effet il était donc bien amoureux de notre protagoniste. Comme quoi l'amour n'avait pas de barrière. On avait dû trop leur lire les histoires entre Naruto et Sasuke, au bout d'un moment tout ces baisers "accidentels" et cette bromance échangée tu m'étonnes que le petit Uzumaki souhaitait son propre Sasuke à lui. Mais non, Aang n'était pas de ce bord là, même si certain Uchiha's l'étaient , même mon omniscience ne dénoncera pas leurs noms....(ne fusion entre le Haki et un rat), non ce n'était pas n'importe quoi, après tout de nos jours ce n'était plus si tabou. Bref revenons-en au sujet.

AANG ▬ FAISONS UNE COURSE ! J'vais te démonter. Le premier qui arrive à .... omo,... Mais on va où ? BOYA ! On va où ?! Dis à Unnie où on va !
Disait-il avec assurance. Alors qu'était-ce que tout ça, à peine cette phrase dite l'Uzumaki fuit laissant l'Uchiha comme ça, triste sur le côté. Ce n'était pas très fairplay, comment une course pouvait-elle avoir lieu si le lieu d'arrivée n'était pas connu des deux concurrents ? AANG se mit donc à courir et rattrapa son compagnon qui n'était pas si rapide que ça, celui-ci s'approcha assez pour être sûr de ne pas le perdre. Celui-ci se dirigeait vers l'académie mais était-ce vraiment l'académie vers laquelle se dirigeaient les deux garçons ? Tout cela était incertain et une course ne valait pas 200 ryos durement gagné.

Notre protagoniste restait donc derrière, faisait de temps en temps des petits relooking devant son miroir de poche qu'il gardait précieusement. Duckface, snapchat direct ! Le jeune homme sentait aussi sa guitare qui tapait contre ses lombaires, non pas que cela était désagréable, mais celle-ci coûtait plus chers qu'une maison donc ne serait-ce que rayer ce bois avec un cul si tranchant serait dommage tout de même... Finalement les deux hommes arrivèrent à destination où tout deux se rencontrèrent du regard. L'Uzumaki faisait le malin genre " J'ai gagné LOL MDR XPTDR " soit fairplay et on en reparle espèce d'Uzufourbe ! Finalement qu'est-ce que c'était qu'être le vainqueur d'une course qui n'avait pas eu lieu ? Hein il était content ? Il avait gagné sa médaille d'or de gros c*nnard ?! Ne nous énervons pas, de toute façon celui-ci tombera dans les pommes en voyant les abdos de note protagoniste.

Bon trêve de bromance, finalement nos deux protagonistes arrivaient et tous étaient en train de jouer à Naruto ultimate ninja storm 4 (NUNS 4 pour les intimes), sans dire de marques évidemment *wink*, ceux-ci semblaient s'amuser... PUTAIN MAIS ILS SONT NULS ! AH BAH POUR FAIRE TRIANGLE + ROND, TRIANGLE + ROND IL Y A DU MONDE MAIS QUAND CA DOIT COMBOTTER, PLUS PERSONNE ! Bravo, vive la jeunesse, génération XYZ toute pourrie ! L'Uchiha fonça sur une manette boycottant son partenaire qui semblait vouloir lui dire quelque chose et se mit à jouer.


AANG ▬ J'vais vous montrer quand on joue ! *choisit le personnage Konohamaru*, même avec Konohamaru petit j'vous défonce ! *s'esclaffe* même Sakura elle est plus forte que vous !
Finalement Aang était un enfant, voilà qu'il en oubliait sa mission pour jouer à des jeux-vidéos. En voilà un beau gosse de riche, éduqué à la console de jeux-vidéos et aux dramas, et bien vive Reiho, Vive Reiho !

Dans son coin comment réagissait la petite boule rose qui devait sûrement être en train de mater le petit boule moulé de l'Uchiha qui se concentrait sur l'écran de télévision no jutsu ou bien était-il en train de regarder ce doigté agile qui titillait les touches rigides de la manette, carré, carré, croix, triangle+rond ! Encore pire, peut-être était-il en train de changer de cible pour l'un de ces jeunes shinobis, non c'est interdit par la loi Uzumafourbe ne le fait pas tu risques de le regretter ! Et puis pense à ces pauvres enfants dont la vie risquerait d'être ruinée,.... N'est-ce pas humain que de se mettre à leur place ?! Ou simplement peut-être es-tu en train d'attendre en bouillant sur place comme les marmites de haine et de rage que les Uzumaki's sont. Alors Boya qu'es-tu réellement en train de faire ?!


     ©borderliness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Genin
Uzumaki R. Tamao
Niveau : 23 Messages : 49

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
650/650  (650/650)
Fiche Technique:
MessageSujet: Re: Journée 2 : Après "Chien et Chat", viens "Chien et Renard"   Lun 15 Fév - 1:10


Je m'en serai douté tiens... | RANG D


« J'vais vous montrer comment on joue ! *choisit le personnage Konohamaru*, même avec Konohamaru petit j'vous défonce ! *s'esclaffe* même Sakura elle est plus forte que vous ! »

Il se foutait vraiment de la gueule du monde ce pauvre connard ? Nan mais très sérieusement ? Comment dire qu’il venait tout juste d’atteindre un stade de la connerie qui dépassait tout ce que Tamao avait bien pu voir jusque-là. Bon okay, il n’avait pas vu grand-chose n’ayant pas eu ce qu’on pourrait appeler une enfance facile. Mais bon revenons-en à la réalité. Sérieusement en pleine mission ? Cet abruti de trou du cul… Il venait de se poser avec ces enfants et leur apprenait comment flâner, comment jouer à la console plutôt que de s’entraîner à devenir des ninjas ? En temps normal, Tamao se retenait mais quand on venait défier l’autorité du village, cela devenait un tout autre affrontement. Cependant, lorsqu'un shinobi, qui s’avère être affecté à une mission et celui-ci vint à abandonner son ordre de mission. Cela devient autre chose. C’est donc éprit d’une colère incontrôlable, que le jeune Uzumaki se saisit d’une manette avant de l’a jeter droit dans la tête de son partenaire. Le projectile atteignit de plein fouet l’arrière de son crâne. L’air ahuri, Aang semblait recherché l’auteur de ce méfait, balayant les alentours du regard. En réalité, il était certain qu’il savait déjà au fond de lui qui était responsable de cette provocation.

Sans une ni deux, et d’un geste ferme, Tamao laissa tomber au sol son sac à dos. Quand bien même, le regard entre les deux jeunes genins étaient électrique. Je n’osais qualifier la tension qui séparait les deux hommes.Tous l’avait sûrement déjà compris, mais un affrontement allait avoir lieu. Tamao avait pensé frapper l'homme au visage, sans aucune retenue, et le sourire sur son visage indiquait clairement ses motivations. La manière douce semblait à présent impensable.. Frapper un homme qui ne pouvait pas se défendre, c'était de la lâcheté à l'état pur et rien d'autre. C’était dans ce moment-là que Tamao fut ravi d’avoir en face de lui l’un des ninjas qu’il estimait le plus dans cette génération. Après tout, il savait se battre et donc le rouer de coup n’était donc plus de la lâcheté. Si en temps normal, l’académie semblait distraite et perturbée, et bien là c’était tout le contraire. Tout le monde regardait ce qui allait bientôt se passer. Si respectivement le jeune membre de la famille Uzumaki, et de la famille Uchiha avait essayé de trouver une solution pour pouvoir les contrôler facilement, et bien ils venaient de l’a trouver.



Les deux shinobis se mirent en position. Tamao ne manquait pas de sourire légèrement, la même excitation pouvait se lire sur le visage d’Aang car à ce moment précis, il était certain que tous deux jeunes shinobis, étaient sur la même longueur d'onde. Un monde illusoire, utopique. Quelque qui ne semblait pas exister vint s’installer dans le décor. Quelque chose qui ne se décrivait pas. Le manteau des arbres verdoyant, tandis que sur leur tête ornée, se tenait fièrement une couronne de houx. Agitant leur bras dans une mélodie à la fois berçante et cacophonique que le vent lui-même, chef d’orchestre, rythmait à son goût. Les pieds glissant agilement sur l’asphalte sec de manière régulière et échauffée. La sensation du combat l’enivrait, Tamao se sentait comme spectateur d’un grand point de sa vie. Ne cédant pas à l’agitation, les deux hommes se tenaient là debout, tel ombre et lumière, lune et soleil au bout milieu de cet univers enchanteur qu’était l’affrontement. C’est fermant les poings délicatement, de manière aussi douce qu'une brise fraîche en plein cœur d'une journée d'été, notre jeune protagoniste cessa de tomber d'admiration pour ce que représentait son adversaire. Au loin, franchissant les lois de la séparation du ciel et de la terre, des arbres gigantesques chatouillaient l'étendue bleuâtre où se baignait chaque jour le soleil. Malgré la distance qui me séparant de ces formes de vie féeriques, respirant l'odeur de leur sève, tendre et aigre ...
Des chants, des cris parvenaient, tandis qu'au dessus d’eux dansaient des animaux aux ailes immenses et au plumage pourvu de reflets bleutés. Leur concert plus inspiré que ceux que je connaissais fini de les engourdir, et leurs regards se fermèrent d'eux-mêmes, tandis que la réalité remplaça ce nouveau monde qui s'offrait à eux. On dit que ces lors d’affrontements tel que ceux-ci que deux personnes peuvent parvenir à comprendre l’essence de qui ils ont en face d’eux. C’est donc sous les regards ébahis des enfants de l’académie, du regard soupirant et offusqué des professeurs de l’académie et de par cette situation,que le vent vint apporter paisiblement sur la cour la feuille annonçant le début du combat fratricide foudroyant.

Tamao ▬ « Ca fait longtemps que j’attends ça. Aujourd’hui personne ne m’empêchera de t’offrir l’éducation que tes parents aurait du t’offrir. Pour une fois pauvre idiot, tu vas enfin pouvoir l’a fermer et définitivement j’espère. »

Sentant que le moment de passer à l'attaque approchait, Tamao se mit à sourire et arriva très rapidement vers Aang, qui sembla surpris pour le coup mais abattu pour autant. Alors deux poings se croisèrent, entrelaçant par la même occasion deux destins, deux vies et à nouveau encore une fois deux clan tragique.

Tamao ▬ « AAAAAAANG ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Genin
Uchiha Aang
Messages : 44

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
500/500  (500/500)
Fiche Technique:
MessageSujet: Re: Journée 2 : Après "Chien et Chat", viens "Chien et Renard"   Lun 15 Fév - 2:43







L'ambiance semblait devenir tendue, notre protagoniste avait du sang à l'arrière du crâne et les yeux pleins de haines. Ceux-ci étaient tournés vers son ancien partenaire de mission. Ses traits du visage ainsi que ses poings étaient serrés tandis que tout deux s'apprêtaient à se foncer dessus. Nous le savions tous, le combat était inévitable pour ces deux éternels rivaux. TAMAO ▬ AAAAAAANG !

Revenons quelques minutes avant ce passage si vous le voulez bien... Il y a quelques minutes notre protagoniste était tranquillement en train de jouer à un jeu-vidéo avec des enfants, joie et bonne humeur était de mise. C'était là une magnifique image d'amour et d'amitié entre sunbae et hoobaes. Les rires éclataient dans la pièce soudainement sans prévenir et faisait cette ambiance qui était si agréable. Ces gamins voyaient en ce grand garçon une prémonition de leur avenir, celui-ci avec ses dents blanches, ses cheveux ténébreux ainsi que ce regard apaisant. C'était la définition même de la beauté mais tout à coup ....

Tout à coup un ange maléfique enflamma cette pièce, lança son drapeau de guerre directement dans le dos du crâne de notre gentilange (un gentilhomme en ange). Celui-ci se retourna et le jugement divin semblait être prêt à s'abattre sur le démon roux. Les enfants prenaient évidemment parti du héro de cette histoire, de cet être fait de sagesse et d'esprit pur, de cet ange dont parle les légendes et les récits, de cet homme dont on chante les louanges et dont on fête la naissance mondialement,.... Ouais, fin j'suis parti un peu loin, désolé....

Le regard de notre protagoniste s'enflammait, ses traits se raffermissait et un cri énervé s'échappa de sa bouche. Ces deux gamins n'étaient pas n'importe qui, l'un était l'un des meilleurs combattant de l'académie, celui-ci ne pouvait se battre avec aucun élève à cause de sa force démesurée par rapport à son grade, celui-ci était "spécial" selon les professeur. On savait simplement de lui ce que les rumeurs voulaient nous laisser entendre, un enfant n'ayant ni père ni mère résidant dans ce village, un gamin sans famille et sans tuteur, un solitaire froid qui passe tout son temps à s'entraîner. Mais de l'autre côté notre protagoniste lui aussi avait été longtemps interdit de combat. Aang était le meilleur en théorique et bien sûr il ne défaillait pas sur la pratique. Il était un enfant Uchiha, l'héritier selon de nombreux professeurs, celui-ci avait ce regard ténébreux et cette force au plus profond de lui, lorsqu'il frappait quelqu'un il le faisait avec intelligence et efficacité, c'est ce qui avait valu à quelques pauvres élèves des allés-retour à l'hôpital. (d'où son interdiction de combat).

Finalement c'était un affrontement entre deux génies, l'un d'eux s'entraînait durement et semblait mystérieux tandis que l'autre était tout ce qu'il y avait de plus agaçant, un personnage talentueux et intelligent qui avait tout pour lui sans rien n'avoir à faire. Tamao ouvrit tout à coup sa bouche et dit :

TAMAO ▬ Ca fait longtemps que j’attends ça. Aujourd’hui personne ne m’empêchera de t’offrir l’éducation que tes parents aurait du t’offrir. Pour une fois pauvre idiot, tu vas enfin pouvoir l’a fermer et définitivement j’espère.
AANG ▬ Enfoiré de roturier je vais te montrer que tu auras beau suivre tout les entraînements du monde tu n'égaleras jamais mon talent !

Finalement nous revenons à l'instant de tout à l'heure, deux cris s'élèvent dans l'air, tout deux scandent le nom de l'autre sous les regards intéressés des jeunes élèves qui pour la première fois vont parfaitement retenir une leçon : " Les poings sont les mots les plus directs qu'un homme peut entendre " du moins c'était ce qui marchait entre ces deux personnages. Tout deux étaient prêts à se combattre. C'est fou comme tout le monde n'attendait que ça, chacun des esprits de ces enfants espéraient que ces deux jeunes hommes se battent, plus il y aura de douleur et de spectacle plus ces enfants seront rassasié, n'était-ce pas quelque peu sadique ? Évidemment certains d'entres eux, trop fragiles n'espéraient pas cela et préféraient détourner les yeux de cette scène violente qui allait se dérouler juste devant eux. Les deux personnages principaux de cette guerre qui prenait place prirent appui sur le sol et s'élancèrent l'un sur l'autre comme des bêtes sauvages tandis que le souffle de la salle était coupé sous la violence de ces coups qui allaient explosés devant les yeux coupables de ces enfants innocents.

Les poings heurtèrent leur cible et les deux ninjas se frappèrent exactement au même moment au visage, tout deux reculèrent sous le coup accablant du chox et des cris éclatèrent parmi le rang des enfants ce qui ne fut même pas entendu par les deux guerriers qui se mitraillaient du regard prêt à recommencer. Reprenant leurs appuis tout deux s'élancèrent encore l'un sur l'autre et échangèrent quelques coups. Une balayette basse évitée, deux trois kicks à différentes hauteurs parés ou esquivés et quelques coups de poings lancés dans le vide voilà ce qu'échangeaient les deux Genin's.
Ce n'était pas qu'ils étaient trop faibles pour toucher l'adversaire mais c'était simplement que tout deux avaient un niveau quasi égal et qu'il était très difficile autant pour l'un que pour l'autre que de sortir en tant que vainqueur de ce combat. Il y avait beaucoup d'esquives et beaucoup de coups qui volaient, c'était spectaculaire, tout deux montaient leur talent dans le taijutsu aussi bien que possible. Mais alors que le protagoniste Uchiha  lança un coup de poing bas son adversaire lui retourna un coup de pied en plein dans le visage. Ce coup de pied le fit reculer de quelques pas. Crachant le sang qui s'était créée dans sa bouche le jeune homme s'énerva.

Celui-ci enflamma sa passion et se mit à redresser ses manches de manière à dire à son adversaire qu'il devenait enfin sérieux, malgré tout ça n'avait pas l'air d'effrayer le froid Tamao qui faisait face. Fonçant à nouveau à l'assaut l'Uchiha échangea quelques coups et à peine l'affrontement eut-il commencé que celui-ci utilisa son manteau afin de limiter la vision de l'adversaire et lui envoya un énorme coup de poing en plein dans la figure.

AANG ▬ 1-1 maintenant konoyaro ! Vas-y montre moi ce que tu vaux maintenant !


     ©borderliness FEAT Jin'arts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Genin
Uzumaki R. Tamao
Niveau : 23 Messages : 49

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
650/650  (650/650)
Fiche Technique:
MessageSujet: Re: Journée 2 : Après "Chien et Chat", viens "Chien et Renard"   Lun 15 Fév - 4:48


Je m'en serai douté tiens... | RANG D



Une atmosphère plutôt tendue. En effet, les hostilités avaient commencées et quand bien même aucune arme n’était visible, ce n'était pas un jeu. Et cela même si leurs vies n’avaient pas été mises en gage pour cet affrontement des plus excitants. Néanmoins, il en allait tous deux de leurs honneurs. L'uns des deux allait gagner pour conclure ce combat qui allait marquer l’existence de ces deux êtres.
À peine, firent-ils une mission ensemble tranquillement qu'un combat éclatait sans plus attendre. Comme quoi c'était chose tellement aisé de déclencher une bagarre entre les tensions qu'il y avait entre ces deux-là. Quoi que… Peut-être cela remontait plus loin, à l’histoire de l’origine Ninja. Comme ces légendes dont on ne cessait de rabattre les oreilles des enfants. « Ashura & Indra » ; « Hashirama Senju & Uchiha Madara » ; « Uchiha Obito & Hatake Kakashi » ou encore « Uzumaki Naruto & Uchiha Sasuke » Mais aujourd’hui, cette longue querelle fratricide n’avait choisit autre que deux autres réprésentants des clans respectifs, Uzumaki et Uchiha : Uzumaki Tamao et Uchiha Aang.

Enfin, leur affrontement était déjà impressionant pour leur âge et surtout leur maîtrise. Effectivement, les coups pleuvaient de tous les côtés, les deux shinobis se rendant exactement coup pour coup. Leurs poings s’ecrasant tous deux sur la joue de l’autre. Et quand bien même les deux shinobis reculèrent sous le poids de l’impact, ils tardèrent pas à reprendre l’assaut, ne voulant pas laisser l’autre prendre l’ascendant. C’est ainsi que reprenant leurs appuis, tout deux s'élancèrent encore une fois l'un sur l'autre et échangèrent quelques coups. Une balayette basse évitée, une nuée de coup de pieds à différentes hauteurs parés ou esquivés et quelques coups de poings lancés dans le vide voilà ce qu'échangeaient les deux Genin. Non, absolument pas. Ce n'était pas qu'ils étaient trop faibles pour se toucher l'un l’autre mais c'était simplement que tout deux avaient atteint un niveau quasi égal. Cela rendait particulièrement difficile autant pour l'un que pour l'autre que de sortir en tant que vainqueur de cet affrontement. Tant bien, Il y avait beaucoup d'esquives et beaucoup de coups qui volaient, c'était spectaculaire, tout deux montraient leur talent dans le taijutsu aussi bien que possible. Mais alors que le jeune Uchiha semblait prendre l’avantage et lancer un coup de poing bas, notre jeune protagoniste lui retourna un coup de pied en plein dans le visage. Ce coup de pied, eut pour effet de le faire reculer de quelques pas. Crachant le sang qui s'était créée dans sa bouche le jeune Uchiha sembla s'énerver.

Redressant ses manches, il semblait s’être décidé à être sérieux et cela ne manqua pas de rendre le sourire à Tamao. Non, il n’était pas effrayé loin de là. Au contraire, rare était les shinobi de son age qui lui resistait, alors pouvoir en combattre un, semblait tout simplement le rendre aux anges. S’élançant une nouvelle fois à l'assaut l'Uzumaki échangea quelques coups et semblait prendre l’ascendant pourtant dans un élan de génie peut-être, Aang fit usage de son manteau afin de limiter la vision de notre jeune Tamao et lui envoya un énorme coup de poing en plein dans la figure. Tamao glissa quelques peu en arrière suite à l’impact avant de relever le nez en sang. Quand bien même Aang pouvait prétendre être plus intelligent, Tamao n’en était pas débile non plus, loin de là. Rapidement, il se saisit de sa sandale avant de l’a projeter très violement sur son adversaire, qui d’une geste habile, parvint à l’éviter sans trop de mal.

Profitant de cette distraction, notre jeune protagoniste s’élança sur Aang, évitant un coup de poing, ayant de très bon réflexe, il frappa à plusieurs reprises le ventre de son adversaire, avant de lui assèner un coup de genou en plein visage. Il se releva toujours aussi tenace, avant d’assèner à son tour, un magistral coup de tête à Tamao. Qui par pur reflexe, lui décochai un puissant coup de coude en plein dans le nez. La tête des deux combattants se renversèrent en arrière, leurs corps perdant leur équilibre. Encore haletant de ces actions à haute dextérité, les deux ninjas s’observaient les yeux dans les yeux, comme particpant à ce genre de défi de regard. Un léger sourire se dessina sur les lèvres du jeune shinobi, attendant alors que son adversaire ne se relève encore lui aussi.

Il ne s’en rendait peut-être pas encore compte à ce moment-là mais, Tamao commençait peu à peu à estimer ce jeune garçon qu’il haïssait, il y’a encore 2h de cela. Comme quoi la vie était étrange, on detestait généralement les gens trop différents de nous mais des fois… Les gens que l’on deteste le plus, c’est les gens avec qui on arbore le plus de ressemblances. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il était capable de comprendre nos sentiments, nos émotions.. Il était capable de mettre un mot sur toutes choses que nous autres, Shinobis passions nos vies à camoufler. Montrer ces émotions dans le monde ninja, c’était courir tout droit à la morgue et prier pour que la mort vienne nous faucher. Dans le moment présent, si cette fierté envahissante n’était pas un point clef de son caractère, il aurait adoré complimente son partenaire sur son style de combat, et puis ce movement super impressionant avec son manteau tout à l’heure. Toutefois, ce caractère faisait parti de lui à part entière et tant que cet abruti d’Uchiha n’aurait pas reconnu sa défaite, rien ne changerait entre eux.

Tamao ▬ «
Tu vois ce que je vaux maintenant ? Je ne tomberai pas avant toi.»

Cela ne faisait que très peu de temps qu'il étaient devenus Genin et déjà leur querelle commençait.

Tamao ▬ « AAAAAAANG ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Genin
Uchiha Aang
Messages : 44

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
500/500  (500/500)
Fiche Technique:
MessageSujet: Re: Journée 2 : Après "Chien et Chat", viens "Chien et Renard"   Lun 15 Fév - 17:47







Au dessus d'eux, en dehors de cette pièce le soleil était actuellement en train de se camoufler sous des nuages sombres. La météo suivait toujours les affrontements de grande envergure, on disait qu'à chaque combat entre Naruto et Sasuke le ciel était des plus sombres et qu'en finalité de leur premier vrai affrontement, se résultant par la victoire de Sasuke, le ciel s'était assombri et avait pleuré des larmes sur les deux protagonistes. Aujourd'hui l'histoire semblait se répéter, un Uzumaki, un Uchiha, un génie pratique et un génie talentueux, voilà ce qui s'affrontait ce jour-là. Peut-être le Créateur lui même avait reconnu ces deux enfants comme les descendants d'Indra et d'Hashura.

L'Amour dans ces combats était présent, bizarre non ? Oui, si ces deux personnages pouvaient se battre avec une telle fougue c'était bel et bien pour une raison évidente, tout deux ressentaient des sentiments à l'égard de l'autre proche de celui de deux frères en pleine querelle. C'était un combat enfantin, un combat de petite envergure, cependant dans le coeur de ces deux jeunes hommes c'était bien plus que du simple sang qui coulait sur le sol à chaque coup encaissé. Ils avaient tout deux misé leur nom, leur honneur et le titre de "plus fort étudiant de l'académie" dans ce combat. Cependant ce n'était pas si simple car tout deux ne souhaitaient abandonner aucune de ces choses et leur niveau si rapproché rendait le combat indescriptible. Cependant c'était tout ce sang versé qui commençait à dire qui s'approchait lentement de la victoire tandis qu'un autre s'approchait lentement de la défaite.

Le sang qui coulait sur le sol se mélangeait et faisait cette sorte de flaque visqueuse et pourpre dans laquelle glissaient parfois nos protagonistes. Le visage bientôt recouvert de plaques et de bleus tout deux s'affrontait en se fichant des conséquences, la mission ? Cela faisait longtemps qu'ils avaient tout deux oublier ce petit truc. Et puis après tout regardez les enfants ? N'étaient-ils pas bien plus intéressé par ce combat titanesque plutôt que par leur console ? Là c'était une leçon de vie que tout ces enfants entendaient, avoir un rival est la chose la plus importante dans la vie, si votre sang ne peut pas se mélanger à celui d'un autre sur un sol humide de sueur & de vie alors qu'est-ce que vivre ? Ca paraît bizarre dit comme ça mais la haine et l'amour que se portaient ces deux personnes les poussaient à se dépasser et aujourd'hui, après cet affrontement, peut-être serait-ce le premier pas de leur évolution qui commençait, peut-être était-ce le premier pas dans la cour des légendes qui parsèment ce monde.

Sueur, sang, voilà deux liquides qui se mélangeaient actuellement sur ce parquet que foulaient nos deux protagonistes. Mais dans un élan de coups sur-puissants c'était l'Uzumaki qui semblait avoir le moins peint le parquet de sa personne. Finalement après quelques coups puissants asséné c'était le visage d'AANG que nous retrouvions allongé sur le sol le regard presque inanimé. Ce visage heurtait si puissamment le sol que celui-ci trembla et qu'un KO semblait la seule solution à cette couche. Cependant ce n'était pas la première fois que le jeune homme avait foulé ce parquet froid et ce ne serait pas la dernière fois. Ses bras tremblants heurtèrent le sol et forcèrent afin de se mettre à genoux. A peine à genoux c'est là que son adversaire lui enfila un coup de pied en plein dans le visage.... C'était dur.

Le public s'était divisé, la moitié des enfants qui devaient supporter l'Uchiha semblait supplier l'Uzumaki d'arrêter le massacre tandis que l'autre moitié  criaient pour que l'Uzumaki achève l'Uchiha et le mette complètement KO. Ces enfants reflétaient donc finalement réellement toute la sauvagerie et la haine de ce monde. Car, dans leurs mots innocents qui suppliaient se trouvait de la peur ou de l'excitation, voilà ce qui parsemait ce monde depuis toujours. Depuis les guerres incessantes, aux arènes de gladiateurs ou finalement à ce triste combat se rapprochant de celui de deux gladiateurs les spectateurs n'avaient jamais cessé d'avoir peur et pourtant d'être excité ! Putain de société de merde !

Revenant vers notre protagoniste celui-ci était toujours là, tremblant sur le sol tentant de se relever tandis que son adversaire semblait attendre patiemment pour lui asséner le prochain coup. Un cri retentissant avait été poussé cependant cette fois-ci le jeune Uchiha ne l'entendit même pas et y répondit encore moins. Les oreilles bouchées par l'adrénaline notre protagoniste brun semblait finalement se relever et répondit lentement et avec difficulté :
AANG ▬ Alors on fatigue l'OR-PHE-LIN ?!
Passage à la 1ère personne pour ce paragraphe.
Mon regard se troublait lentement,  je voyais la forme "amande" de mes yeux tandis que lentement je semblais sombrer dans l'inconscience. Cependant même mon subconscient souhaitait se relever, nous étions tout les deux en accord, nous ne voulions ni accepter note défaite face à cette sale race d'orphelin. Je le haïssais, je le haïssais tellement, il m'agaçait avec cette personnalité si froide et désagréable. Comment osait-il me dire ce que je devais faire ?! Pourquoi ne cessait-il de crier sans que je ne puisse l'entendre... Fils de pute ! *tombe dans les pommes

Quelques heures plus tard à l'hôpital.

DOCTEUR ▬ JEUNE HOMME, JEUNE HOMME vous m'entendez ? Pouvez vous voir la lumière ? Si vous m'entendez ou me voyez bouger le doigt....etc
Il était donc tombé si bas, il était donc tombé dans un si fort coma après avoir été frappé ? Quelle faible était-il devenu aux yeux du village ? Était-il réellement devenu ce faible garçon qui s'était fait esquinté le visage par son pire ennemi. Pouah la honte, jamais notre protagoniste ne sortirait de cet hôpital pensait-il fermement par peur de vouloir sortir et d'observer ce regard déçu de l'Uchiha sur le visage de tout le monde et principalement du père de l'enfant.

En parlant du père du jeune Aang. Était-il là ? Se trouvait-il autour du lit, le jeune homme semblait l'appeler et disait "To-san, To-san !" alors qu'il était sur son lit d'hôpital, cependant aucune voix ne semblait se manifester. Cet homme détestable n'avait donc même pas été à l'hôpital voir dans quel état était son fils, si celui-ci après un court coma de 2 heures s'était enfin réveillé. Quel fils de pute !

Les lumières dansaient dans le regard de notre protagoniste tandis que celui-ci commençait à sombrer à nouveau dans les ténèbres. Non pas qu'il retombait dans le coma, non, c'était les médecins qui l'endormaient peu à peu afin que celui-ci se repose et récupère des forces. Mais alors que peu à peu sa vision s'estompait à nouveau et que ses pensées devenaient des images qui flottaient dans le noir de ses paupières le jeune homme pensait... "Et la mission ? Avons-nous réussit la mission ?!"


     ©borderliness FEAT Jin'arts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aspirant Genin
Uzumaki R. Tamao
Niveau : 23 Messages : 49

Fiche Shinobi
Vie:
500/500  (500/500)
Chakra:
650/650  (650/650)
Fiche Technique:
MessageSujet: Re: Journée 2 : Après "Chien et Chat", viens "Chien et Renard"   Lun 22 Fév - 9:34


Je m'en serai douté tiens... | RANG D



Vents et marées ; ombres et lumière ; puis Aang et Tamao. L’un l’autre semblait rassembler respectivement tout ce que l’autre haïssait. Le « dédain », la « noblesse », l’ « égocentrisme» … Toute ces choses qu’incarnait Aang, Tamao les détestait et pour cause elles lui rappeler son ancienne vie. Quand bien même les deux pouvaient se ressembler en réalité, sans cesse Tamao tenterait de le nier. Un genou à terre. Il ouvrit les yeux. Il avait la gorge sèche, la tête lourde et l'esprit embrumé. Il avait encore un genre de gout de sang dans la bouche, tandis son corps dégageait cette chaleur insoutenable. C’est donc l'esprit encore légèrement flou, que Tamao regardait dans le vague. C’était que son adversaire l’avait tout de même pas mal amoché au final… Il essaya brusquement de se redresser, puis soudainement, mais son équilibre était incertain, et il n'y parvint pas. Son corps entier lui paraissait bien plus lourd que d'ordinaire. Bien trop lourd.
Et voilà comment on s’occupe d’un combat pensa l’Uzumaki. S’il s’avérait que les autres fois durant leurs affrontements fratricides, Indra avait le dessus sur son frangin, et bien ce temps était bel et bien révolu !
Combien de temps s'était-il écoulé depuis le début de leur combat ? Quelques heures ? Sûrement. Et pourtant, Tamao semblait comme incapable de le dire. A vrai dire rien, rien de tout ça ne lui paraissait original, comme si il l’avait déjà vécu quelque part… Toutes ces sensations, tous ces coups ou encore ces disputes. Quand bien même les participants changeaient, le jeu restait en soi le même. Toutefois, malgré tout cela notre jeune protagoniste semblait sourire ; un sourire plein d’amertume, plein de nostalgie. Bien plus étrange encore, Tamao semblait attristé par le sang qui coulait sur le sol à chaque coup encaissé. Peut-être ce combat lui avait-il ouvert les yeux quant à l’égard de son adversaire ?

Plus lentement que pour son premier essai, il redressa d’abord le buste. Prudemment, il commença à craqueler ses doigts, ses orteils, histoire de vérifier qu'il était bien entier. Un léger rictus vint apparaître sur son visage; une certaine condescendance perceptible de par cet orage naissant, cela même si les blessures ne lui donnaient l’air que plus stupide encore. Attendait avec impatience que son adversaire titubant ne se relève encore une fois, plus fort que jamais, prêt pour échanger que quelques coups d’une violence inouïe... Néanmoins après quelques minutes, le jeune Uzumaki compris que cela n’arriverait pas de sitôt, voire pas du tout. En effet, le jeune Uchiha était extenué et paraissait ne même plus pouvoir se tenir sur ce qui lui servait de « jambes ». Et quand bien même notre jeune ami Tamao aurait voulu que ce combat se poursuive, Il était persuadé que l’issue-même de celui-ci avait été déterminé et qu’il en était le seul et unique vainqueur.

Aang ▬ « Alors on fatigue l'OR-PHE-LIN ?! »

Subitement, l'Uzumaki vint à perdre son sourire. Son honneur, sa fierté… Tout ça venait de prendre un coup.
Lançant un regard des plus noirs à son interlocuteur. Si jusqu’à lors Tamao s’était retenu, il n’y avait désormais plus rien qui aurait pu sauver le jeune Aang : Il s’apprêtait à passer un sale quart d’heure.
Un sentiment bizarre, des plus inexplicables. Une colère sans limite et une rage a coupé le souffle. C’était tout ce que ressentait Tamao à se moment précis. L’insulter lui passait encore mais en venir à calomnier ses parents qui avaient risqué l’impossible pour le sauver ? Alors ça jamais. C'était inexplicable, comme ce sentiment qui commençait à l'enivrer de part et d’autres. Abasourdi par les propos de son camarade, épris d’une rage fulminante, Tamao bondit manière inconsidéré vers le corps tremblotant d’Aang et cela à une vitesse des plus exceptionnelles. Profitant de cette vitesse acquise sur l’instant, il lui décocha un coup de coude des plus violents, l’envoyant valdinguer avec la poussière. Il plaqua alors violemment au sol avant le mitrailler d’une myriade de coups de poings tous plus féroces les uns que les autres.

Du sang, des litres de sang se noyant dans le torrent de pluie. Les pupilles dilatées, la dentition acérée, brillant tel deux défenses d'ivoire. Abattu sur son pauvre camarade, le visage noyé dans le visage compromis, notre jeune Uzumaki sentait son teint pâle se grimer par le sang. Se délectant peu à peu de ce nectar rubicond qui jonchait à présent ses poings. Dans ces moments là, celui-ci n'avait plus rien d'humain, plus rien de reconnaissable. Une fois sa rage convenablement saturé, notre héritier Uzumaki redressa son visage, rabattant une de ses mèches rougeoyantes derrière son oreille. Ses joues, son menton, son nez étaient maculés par le fluide, si chaud, si attrayant. Tamao orienta son regard vers Aang. Un jeune homme d'une quinzaine d'années, aux cheveux noirs. Ces mèches d’ébènes baignaient désormais dans l'étang rouge sous son échine. Tamao, dont les poings s'étaient délicatement refermés sur les lambeaux du col déchiré de son adversaire, admirant la beauté qu’octroyait la pluie – Se saisit d’Aang avant de prendre parole.

Tamao ▬ « Nous autres, Shinobi de Reihogakure… Voila comment nous combattons. Vous voulez certainement devenir les héros de votre nation, de votre village. Etre sujet à des nombreuses idylles je présume également. Et bien tout passe par le respect. Vous voyez ce ninja que je tiens entre mes mains ? Il n’a pas respecté les règles et voyez comment il a terminé… Alors respectez les règles, vos paires et vos professeurs. Ainsi vous deviendrez les meilleurs ninjas qui soient. »

Etait-ce la vérité ? Deviendraient-ils de véritables Shinobi ? Allaient-ils se ranger dans l’ordre ? Toutes ces questions, le jeune Uzumaki ne se les posait même pas. C'était simplement un discours affabulatoire fait pour amadouer les foules. Un ramassis d’inepties auxquelles Tamao croyait. Un héritage que Tamao se voulait de transmettre à la nouvelle génération de Shinobi. Une salve d’applaudissement retentit alors tandis que les deux Ninjas furent accompagnés à l’hôpital. Ils ne s’en rendaient sans doute pas compte mais un grand destin attendait ces deux étoiles contraires. Qui plus est, Tamao ne s’en rendait pas encore compte mais ses blessures avaient été soignées et le reste de ses blessures ne le faisait pas assez souffrir. « Etrange ou Miraculeux », il n’avait pas le temps de se soucier de ça. Ses yeux retrouvèrent alors leur teinte normale, dissipant toute forme de monstruosité chez lui.

Quelques heures plus tard à l'hôpital. /Passage à la première personne/

DOCTEUR ▬ « JEUNE HOMME, JEUNE HOMME vous m'entendez ? Pouvez-vous voir la lumière ? Si vous m'entendez ou me voyez bouger le doigt.... »

Une bonne chose… L’autre venait de se réveiller. C’est que je n’avais pas été de main morte avec lui me diriez-vous mais bon fallait dire qu’il avait bien mérité son sort ce connard. J’observais alors patiemment cet énergumène gesticuler dans tous les sens, sans doute cherchait-il quelque chose pensais-je. Puis cette impression ne se fit que plus forte quant il se mit à crier « To-San » « To-San ». Son père. C’est vrai que c’était étrange, cela faisait plus d’une journée qu’il avait été hospitalisé et pourtant personne n’était venu lui rendre visite si ce n’est Hide et notre Sensei mais bon ça, je lui en parlerais sûrement demain. Je ne sais pas si il m’entend pourtant je ressens comme l’envie de lui parler, de l’aider.

Tamao ▬ « Hey Aang. C’est moi, l’Uzumaki qui t’a botté le fion. Non plus sérieusement, excuse-moi pour hier. Je tiens à dire que je m'excuse parce que le sensei m'a dit de le faire. Disons que je n’ai pas maîtrisé ma force et que ton corps de lâche ne m’a pas rendu service non plus. Je sais que tu penses que tu es seul mai- »

Puis d’une voix plus retenue et plus silencieuse, je repris de plus belle

Tamao ▬ « Mais Idiot, tu n’es pas seul… je suis là. J’ai jamais réellement eu d’ami mais t’es peut être ce qui s’en rapproche le plus, alors récupère plus vite qu’on puisse s’affronter encore et encore. Puis je sais que tu ne m’entends pas mais pour l’instant c’est moi le meilleur des génies. »

Pourquoi j’agissais de la sorte ? Pourquoi je lui tenais ce discours ? Sans doute, je l’appréciais plus que je ne le pensais. Quoique je ne sais pas… Lui rendre le sourire avant de le cogner encore quand il se sera remis de ses blessures, ça me paraissais l’option la plus plausible en fin de compte. FIN ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Journée 2 : Après "Chien et Chat", viens "Chien et Renard"   Aujourd'hui à 1:57
Revenir en haut Aller en bas
 

Journée 2 : Après "Chien et Chat", viens "Chien et Renard"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [b]chien ou chat!!!!!!![/b]
» [Sondage] Chien ou chat? [Terminé]
» Dubstep + chien = WTF ?
» Mais ou est Chien toutou???
» schnauzer geant noir 4 MOIS URGENT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Boruto : Tsukuyomi No Sekai :: RP :: REIHO :: Académie Ninja-